Rechercher
Add to Netvibes      
logo rss
logo youvox
devenez rédacteurs
A la une
A la une

Vol de données personnelles pendant les voyages

Partagez cet article  ›› 
dimanche 7 septembre 2014, par Laurent
imprimer article 

Les déplacements et escales en aéroport ou en gare sont souvent synonymes de mauvaises habitudes. Or, ces transits représentent des situations propices aux vols de données ou de matériel : un passage aux toilettes en laissant son appareil et sa valise dans l’entrée, un téléphone laissé sur une borne de chargement sans surveillance... Les utilisateurs oublient rapidement la valeur de leur appareil et sous-estiment plus encore celle des informations qu’il contient et l’intérêt qu’ils peuvent susciter.

Symantec, société américaine spécialisée dans les logiciels informatiques, a observé les habitudes des voyageurs et leur degré de vigilance lors de leur passage à l’aéroport. L’objectif était d’identifier plusieurs situations à risques pour donner des conseils afin d’éviter toute mésaventure.

La perte ou le vol d’informations et des appareils

Malgré toutes les précautions que les voyageurs peuvent prendre avant leur séjour et pendant leurs déplacements, le vol ou la perte de données/appareils peut toujours survenir. Dans les deux cas, récupérer ses données peut s’avérer être un véritable parcours du combattant.

Si l’on peut se sentir impuissant face à la perte ou le vol d’un appareil lors d’un voyage à l’étranger, il existe des solutions efficaces pour récupérer ses données personnelles ou professionnelles. Avant de partir, Symantec recommande de sauvegarder les informations stockées sur chaque appareil concerné. Une fois sauvegardées sur un disque dur ou dans le cloud, elles seront sécurisées et facilement accessibles en cas de déconvenue.

L’ordinateur sans surveillance

Dans un aéroport ou une gare, il n’est pas toujours facile de se déplacer avec bagages et valises. Quand il s’agit de se rendre aux toilettes, les voyageurs ne souhaitent pas s’encombrer et beaucoup laissent leur ordinateur sans surveillance le temps nécessaire. De même, au café, lieu de grande affluence à certaines heures dans les aéroports et gares, l’ordinateur est souvent laissé allumer, grand ouvert sur la table, le temps d’aller chercher sa commande ou se laver les mains, pour être certain de retrouver sa chaise en revenant.

Outre le fait que laisser ses affaires sans surveillance est, bien évidemment, déconseillé, laisser un ordinateur à la vue et portée de tous, incite plus largement au vol. La solution est simple : emmener sa valise et son ordinateur partout avec soi, y compris aux toilettes, ou le temps de faire la queue pour chercher son café.

Des smartphones hors de vue

Lors d’escales longue durée, les voyageurs profitent de l’attente pour recharger leurs téléphones. Mais les prises ne sont pas toujours facilement accessibles, souvent éloignées des sièges, obligeant les propriétaires des appareils à les laisser près de la borne sans surveillance, augmentant ainsi les risques de vols.

Ces objets sont si petits qu’il est très facile d’en dérober un, rapidement et discrètement, plus encore si ces derniers sont laisser sans protection. La solution est de rester à proximité de son appareil, de le garder dans son champ de vision ou d’attendre la disponibilité d’une prise plus proche, mais également, d’équiper son système d’une solution antivol.

Des informations à la vue de tous

Dans des espaces publics comme des terminaux aéroportuaires ou des halls de gare, difficile de conserver un peu d’intimité. Et cela vaut également pour ce qui s’affiche sur l’écran des tablettes, ordinateurs portables ou même smartphones. N’importe qui, placé à proximité d’un écran, peut aisément capter les informations qui y sont affichées, telles que les comptes bancaires, activités sur les réseaux sociaux, projets professionnels ou même photos de vacances.

Pour éviter tout risque de vol de données, il est essentiel de ne pas laisser la possibilité à d’autres personnes de découvrir des informations privées affichées à l’écran, à fortiori dans le cas d’informations professionnelles devant rester confidentielles. Des solutions simples comme vérifier la position de l’écran, baisser la luminosité ou adopter un filtre protecteur de confidentialité peuvent éviter ce type de risques trop souvent sous-estimés.

Coûts cachés et réseaux Wi-Fi gratuits

Sans configuration préalable de son téléphone, il est possible d’avoir de mauvaises surprises en revenant de voyage. En effet, le fait de ne pas désactiver la fonction « roaming » (le paramètre permettant d’utiliser les réseaux étrangers) peut entrainer des coûts de communication importants. Plébiscités par les voyageurs dans les aéroports, hôtels, restaurants, les réseaux Wi-Fi gratuits locaux pour toute connexion à Internet ne sont généralement pas sécurisés et rendent vulnérables toutes informations communiquées dont le vol peut coûter cher, notamment dans le cas de coordonnées bancaires.

Une simple vérification des tarifs et conditions de connexion à l’étranger peut aider à prévenir toute facture salée. Les opérateurs locaux fournissent normalement le détail des coûts et limites d’utilisation par jour. Et si une connexion à un réseau Wi-Fi gratuit non-sécurisé est requise pour surfer ou utiliser une application, Symantec préconise de ne communiquer aucune information personnelle essentielle ou de n’effectuer aucune activité bancaire.

dimanche 7 septembre 2014, par Laurent
imprimer article  Autres articles de Laurent | Mots-clés |

Sur le thème : Nouvelles Technologies

Six Senses Hotels Resorts Spas lutte contre le décalage horaire le 21 juin 2018:
Qui ne souhaite pas s’adapter rapidement à un nouveau fuseau horaire et éliminer le décalage horaire, tout en bénéficiant d’une belle énergie dès l’atterrissage ? Le partenariat entre Six Senses Hotels (...)

Hawai’i : Lancement du 1er site internet en français le 16 juin 2018:
Dans une actualité marquée par la médiatisation de la grande Ile d’Hawai’i, et l’éruption de son volcan actif – le Kilauea –, l’Office de Tourisme d’Hawai’i vient de lancer son tout premier site internet (...)

La location gagne le match contre les hôtels le 13 novembre 2017:
En marge du Salon International du Tourisme, Spella a dévoilé les résultats d’une nouvelle génération d’études utilisant l’intelligence artificielle. Cette nouvelle étude "Paris, je t’aime moi non plus" (...)

Air Austral lance un nouveau service sur ses vols long-courriers le 3 mai 2017:
La compagnie aérienne réunionnaise Air Austral diversifie son offre de services à bord et propose désormais en exclusivité et gratuitement des magazines sous format numérique. Ce service, appelé « (...)

British Airways lance le self-boarding à reconnaissance faciale le 26 avril 2017:
British Airways devient la première compagnie aérienne du Royaume Uni à utiliser la technologie biométrique automatisée avec le lancement de portes d’embarquement self-service pour ses vols (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 205

Réagir à cet article

forum

Pour commenter cet article, merci de vous enregistrer. Indiquez ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

youvox
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online
   

http://www.voyage.youvox.fr est motorisé par spip 3.2.1 [23954]. créations de sites internet Rizom