Rechercher
Add to Netvibes      
logo rss
logo youvox
devenez rédacteurs
A la une
A la une

Pyrénées Orientales : balade culture et nature sur la côte Vermeille

Partagez cet article  ›› 
jeudi 17 mai 2018, par catherine lengelle
imprimer article 

Hâte de sentir la chaleur du soleil tout en humant l’air iodé de la mer ? Rendez-vous dès les premiers jours du printemps le long des côtes françaises les plus méridionales, à la frontière avec l’Espagne, le temps d’une escapade revigorante pour le corps mais aussi l’esprit sur ces terres catalanes fortement imprégnées d’un riche passé.


La côte Vermeille doit son nom aux coloris oxydés des roches de schiste du massif des Albères qui plongent dans les eaux de la Méditerranée. Elle est bordée d’Argelès-sur-Mer à Cerbère, au pied des Pyrénées, d’un sentier littoral à parcourir au cours d’une randonnée pédestre riche en étapes culturelles, naturelles et gourmandes sur fond de bleu : celui des eaux limpides de la Méditerranée et celui d’un ciel sans nuage pratiquement toute l’année.

Des longues plages d’Argelès-sur-Mer bordées de pins maritimes aux côtes rocheuses très escarpées du sentier du Cap Béar, seule portion vraiment « difficile » du sentier du littoral, cet itinéraire traverse une grande diversité de paysages que l’on pourra explorer à partir de la commune de Port-Vendres.

Port-Vendres : port naturel découvert par les Phéniciens

Etape majeure sur la carte des navires de croisière qu’elle accueille dans son port, où ils déversent leurs flots de passagers pressés de rejoindre la ville voisine de Collioure et ses ruelles en pente bordées de galeries d’artistes, Port-Vendres, la discrète, mérite bien mieux que le statut de simple halte technique.

Découverte par les Phéniciens, sa rade en eaux profondes a servi de port naturel pendant l’Antiquité, puis a été le port de pêche de Collioure jusqu’en 1823, date de la création de la commune de Port-Vendres. Une flottille de chalutiers, lamparos et autres embarcations de pêche reste bien présente le long des quais, où sont débarqués chaque matin les poissons pêchés dans les fonds rocheux de la côte. Des produits de première fraîcheur donc, cuisinés dans la ribambelle de restaurants qui bordent les ports de pêche et de plaisance.

Le sentier du littoral en trois étapes

En direction de Collioure, le sentier de la Mauresque (2,5km) conduit à un réseau de fortifications, les Batteries, édifiées à la fin du XIXe siècle sur cette pointe rocheuse avec l’intention de faire de Port-Vendres le second port militaire de la Méditerranée et occupées pendant la Seconde Guerre mondiale par les Allemands.
En direction de Banyuls, le sentier des Redoutes (740m) longe la côte rocheuse en contrebas de deux forteresses édifiées au XVIIe siècle, à la suite du Traité des Pyrénées qui a rattaché à la France une partie de la Catalogne : la redoute Béar, édifiée par Vauban, en partie détruite, et le fort Mailly, inscrit à l’inventaire des monuments historiques.

Le sentier du Cap Béar (6km) serpente quant à lui jusqu’à l’anse de Paulilhes, en partie en surplomb de la mer, en partie le long de petites criques. Cette randonnée, dont une partie est très escarpée, offre de magnifiques vues panoramiques jusqu’au cap Cerbère et la frontière espagnole. A mi-chemin, le sémaphore du cap Bréar, bâtiment de la marine nationale en marbre rose, construit en 1895 pour contrôler le trafic maritime et établir les prévisions météorologiques. Classé aux monuments historiques, il est équipé d’une lentille de Fresnel, qui multiplie par 100 la vision et offre une visibilité sur un rayon de 28 miles.

Le cap Béar est aussi un site d’observation privilégié pour l’observation des oiseaux. Notamment, on a le rare bonheur d’y apercevoir, au printemps et à l’automne, des oiseaux migrateurs de haute mer : fous de Bassan, puffins de Méditerranée… Ou encore, à l’automne, des oiseaux de la côte rocheuse : martinets à ventre blanc, martinets pâles… Et toute l’année le monticole bleu, le goéland leucophée…

Le site classé de l’anse de Paulilles : nature et histoire

L’anse de Paulilles est située sur le territoire de trois sites classés et fait partie du site Natural 2000 de la côte rocheuse des Albères. Elle a été occupée jusqu’en 1984 par une usine d’explosifs fondée par Alfred Nobel. Devenu une friche industrielle, ce site de 32 ha a été réhabilité en 2008 par le conseil départemental des Pyrénées-Orientales et le conservatoire du littoral pour retrouver son caractère naturel tout en préservant la mémoire de son patrimoine architectural et social. 7 bâtiments ont ainsi été restaurés, dont la maison du directeur (la Maison du Site), qui abrite des expositions temporaires. Dans son vaste espace vert, Paulilles abrite aussi un atelier de restauration de barques méditerranéennes et catalanes.

Les richesses de ce site bordé par une petite plage propice aux baignades sont à découvrir dans le cadre de visites guidées "Histoire et Nature" (de mai à octobre). Ouverture 7j/7 sauf certains jours fériés. Horaires selon saison. Accès gratuit. Visites guidées sur réservation (4 euros). Parking gratuit. Buvette. http://www.ledepartement66.fr/60-le-site-de-paulilles.htm

Le Biodiversarium de Banyuls-sur-Mer

La côte Vermeille est tissée d’un réseau de sites Natura 2000 d’une grande richesse botanique. Elle accueille en effet de nombreuses plantes rares et protégées et une zone marine abritant des habitats préservés parmi lesquels les Herbiers de Posidonies, qui sont de véritables réservoirs d’oxygène de la Méditerranée et un habitat précieux pour la faune aquatique.

Le Biodiversarium de Banyuls-sur-Mer, fondé en 2017 par l’Observatoire océanologique de Banyuls (issu du Laboratoire Arago, fondé dans les années 1880), propose de découvrir ces espèces à travers deux sites : un aquarium dédié à la faune et la flore locales avec 300 espèces de poissons, invertébrés et végétaux marins évoluant au sein de bassins représentant les milieux naturels sous-marins des Pyrénées-Orientales ainsi qu’un jardin méditerranéen de 3 ha, situé au-dessus de la vallée de la Baillaury, qui abrite plus de 500 espèces végétales locales ou originaires de zones soumises au climat méditerranéen, à découvrir sur les terrasses, un sentier de découverte, un espace d’expositions.

La côte Vermeille en pratique

-  Gare SNCF à Perpignan.
-  Bus à 1 euro vers de nombreuses destinations des Pyrénées-Orientales. Tél. : 04 68 80 80 80.
-  Guide « Sentier du littoral » publié par la communauté de communes des Albères et de la Côte Vermeille. En vente 4 euros à l’office de tourisme de Port-Vendres. Tél. : 04 68 82 07 54.
-  Restaurant : Les Poissonneries de la Côte Catalane, bar à huîtres panoramique, poissons, coquillages, crustacés. Tél. : 04 68 98 46 00. www.cotecatalane.com

jeudi 17 mai 2018, par catherine lengelle
imprimer article  Autres articles de catherine lengelle | Mots-clés |

Sur le thème : Découverte

Quelques idées de sorties insolites à s’offrir le 16 juillet 2018:
A la Plagne Le rêve de la vie de baroudeur prend forme à la Plagne : Jaguar Land Rover, partenaire de la station, propose une expérience inédite au coeur de l’univers Land Rover. Utilisés lors des (...)

7 trajets en train uniques le 9 avril 2018:
En ces temps ferroviaires troublés, il est parfois bon de rappeler que le train peut être plus qu’un moyen de transport. Il offre également une fenêtre sur le monde et entraine les voyageurs dans le (...)

Faire partir des enfants et des familles défavorisés en vacances le 8 juillet 2017:
En France, 9 millions de personnes et 3 millions d’enfants vivent sous le seuil de pauvreté. Plus d’un Français sur deux ne part jamais en vacances, et au premier rang des exclus se trouvent les (...)

La visite d’entreprise a le vent en poupe le 17 octobre 2016:
Filière touristique récente, le Tourisme de Découverte Economique, ne cesse de faire des adeptes. Selon l’Association de la Visite d’Entreprise, 13 millions de personnes ont, en effet, visité une (...)

Montréal à contretemps le 1er juin 2016:
Montréal se visite en toutes saisons. En été pour son animation et ses festivals. En automne, pour ses couleurs féeriques et son été indien. En hiver, pour sa blancheur immaculée et ses activités (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 515

Réagir à cet article

forum

Pour commenter cet article, merci de vous enregistrer. Indiquez ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

youvox
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online
   

http://www.voyage.youvox.fr est motorisé par spip 3.2.1 [23954]. créations de sites internet Rizom