Rechercher
Add to Netvibes      
logo rss
logo youvox
devenez rédacteurs
A la une
A la une

La Pologne prête pour l’Euro

Partagez cet article  ›› 
mardi 5 juin 2012, par laura
imprimer article 

La Pologne est visitée chaque année par plus de 12 millions de touristes. Et avec l’organisation conjointe de l’Euro de foot, le record va être battu ! La France est l’un des marchés les plus importants des pays de l’Europe des quinze pour la Pologne. Le nombre de touristes français est ainsi passé de 215 000 à 225 000 durant la période 2008-2010, tandis que le nombre total d’arrivées (touristes et visiteurs d’une journée) a augmenté de 240 000 à 260 000.

Les investissements liés à l’Euro 2012 en Pologne ont atteint 90 milliards de zloty (environ 22 milliards d’euros), financés sur des fonds publics à 90%, dont environ la moitié de l’Union européenne. Mais la plupart des projets réalisés ne concernent pas directement les infrastructures sportives (5% seulement ont été dépensés pour les stades), et ce sont les transports (routes, voies ferrées, gares) qui se taillent la part du lion dans ces investissements. Des investissements qui vont, bien entendu, booster le tourisme. Car selon les études les touristes de cet été en Pologne vont dépenser presque 200 millions d’euros pendant les 3 semaines de la compétition ! Et celles qui vont en profiter le plus, ce sont d’abord les quatre villes qui accueillent des matches.

Varsovie

Le match d’ouverture de l’Euro opposant la Pologne à Grèce se jouera à Varsovie le 8 juin, ainsi qu’un quart de finale et une demi-finale. Le stade National est le stade le plus moderne du pays, sa construction a commencé en septembre 2008. Le point le plus haut des tribunes s’élève à 41m au-dessus du terrain et le plus haut point de construction du toit culmine à 70m. Les tribunes sont accessibles par deux galeries ouvertes d’où on peut admirer le panorama de la rive gauche de Varsovie

Capitale de la Pologne depuis quatre siècles, Varsovie a pour emblème une sirène, sa statue se trouve d’ailleurs sur la place du Marché. Située au bord de la Vistule, elle compte aujourd’hui près de 1,7 millions d’habitants. Elle fut presque rayée de la carte en 1945 (près de 85% de ses bâtiments ont été détruits pendant la Seconde guerre mondiale), et d’ailleurs aujourd’hui elle surprend par sa reconstruction, mélange d’architecture du social-réalisme des années 1950 (immeubles MDM élément central du projet socialiste de l’urbanisation, place Konstytucji, et surtout l’imposant Palais de la Culture et de la Science classé monument historique, le "don de la nation soviétique à la nation polonaise" érigé en 1955) et de constructions modernes. Mais le passé est présent partout à travers des dizaines de photos des ruines de l’insurrection de Varsovie en août 1944. Une histoire à revivre dans l’incontournable Musée de l’Insurrection (www.1944.pl) qui retranscrit de manière très émouvante le quotidiens des Polonais avec plus de 1000 objets, 1500 photographies, des reconstitutions et surtout des films et des témoignages sonores. N’oublions pas que ce fut la plus grande bataille de la seconde guerre mondiale dans une ville (200 000 civils morts).

Dans la vieille ville il faut regarder en l’air pour découvrir les magnifiques façades ornées de fresques renaissance, baroques ou gothiques, inscrites au Patrimoine Mondial de l’Unesco et entrer dans les églises. Et il faut à tout prix emprunter la voie royale qui unit trois résidences : le Château Royal (symbole du Parlement, résidence des Ducs de Mazovie et du roi, détruit par les nazis en 1944 et reconstruit en 1984), le palais-parc de Łazienki (un ancien terrain de chasse des rois devenu le lieu de promenade préféré des Varsoviens et des touristes) et le palais de Wilanow (en fait à la fois un manoir de noblesse, une villa italienne et un palais style Louis IV). Un passage au Palais présidentiel s’impose aussi, c’est là qu’a été signé le Pacte de Varsovie en 1955 et l’adhésion à l’OTAN en 1999. Tout comme au musée Frédéric Chopin (www.chopin.museum/pl), qui a passé les vingt premières années de sa vie à Varsovie. Très bonne idée que d’avoir mis partout dans les rues des bancs multimédia qui permettent d’entendre une oeuvre du compositeur !

A visiter aussi le très intéressant Centre scientifique Copernic ouvert fin 2010 (www.kopernik.org.pl). Et les amateurs de Charles de Gaulle seront surpris de trouver une place Charles de Gaulle avec des palmiers (artificiels !) et une statue du général qui montre son dos au Comité du parti (il était venu ici en 1920 alors qu’il n’était qu’un jeune officier).

Renseignements sur www.warsawtour.pl

Gdańsk

La région de Gdańsk (1 million d’habitants si on prend en compte toute l’agglomération), l’une des plus riches du pays, est aujourd’hui le plus grand siège économique, scientifique et culturel de la côte polonaise. Gdańsk est une destination touristique primordiale pour les autorités puisque chaque année environ un demi-million de touristes étrangers et 800 000 Polonais y séjournent, enchantés par ses constructions en briques rouges (ah la Basilique Sainte Marie, la plus grande église du monde construite en brique rouge !), ses églises gothiques, ses façades en style flamand et ses greniers à l’intérieur des ponts.

Gdańsk est aussi célèbre pour ses nombreux ateliers d’ambre (presque 800 !) dont la plupart se situent dans des bâtiments bourgeois de la vieille ville. L’ambre, une résine fossilisée dont l’odeur ressemble à celle de l’encens, était utilisé comme moyen de paiement. On lui attribuait également un pouvoir magique et des qualités curatives. Aujourd’hui il est utilisé principalement dans la fabrication des objets de décoration et des bijoux pour ses drôles petites boules d’air où se sont conservés des insectes et des fragments de plantes, emprisonnés à jamais dans la résine. Dans certaines boutiques on peut assister à une démonstration de polissage. Plus il est vieux, plus il est clair. Un petit truc pour différencier l’ambre naturel et articificiel : le premier flotte dans l’eau salée. D’ailleurs la forme et la couleur or du revêtement du toit du stade PGE Arena Gdańsk, construit pour l’Euro, rappelle l’ambre.

Et n’oublions pas que Gdańsk, lieu de la naissance de Solidarnosc, la fédération de syndicats ouvriers dans les chantiers navals cofondée par Lech Wałęsa en 1981, a joué un rôle fondamental dans le mouvement qui conduira au retour de la démocratie en Pologne en 1989 et, au-delà, dans toute l’Europe de l’Est.

Renseignements sur www.gdansk.pl

Wrocław

Située à proximité de la frontière avec la République Tchèque et l’Allemagne, Wroclaw (632 000 habitants) est au carrefour d’importantes voies commerciales. Située au bord d’Oder, elle a beaucoup de charme grâce à ses dizaines de canaux et à ses centaines de ponts. Et son architecture est très variée (gothique, baroque, contemporain).

Le centre de la place du marché est occupé par l’Hôtel de Ville, une des perles de l’architecture gothique laïque de l’Europe centrale. Ce symbole, lieu des manifestations culturelles de la ville, abrite le musée de la ville. Autre bâtiment remarquable, la Halle du Centenaire métallique, un exemple de l’architecture du XXe siècle (construite dans les années 1911–1913). N’oubliez pas à proximité de faire un détour par le drôle de monument érigé en hommage "aux bêtes de la boucherie" dans les anciens abattoirs moyenâgeux et sa mystérieuse plaque "1+1=2"...
La culture est un aspect très important de la ville de Wroclaw. Chaque année, des nombreux festivals s’y déroulent et elle sera capitale européenne de la culture en 2016.

Renseignements sur www.wroclaw.pl

Poznań

Poznań (560 000 habitants), l’une des villes les plus anciennes de Pologne, a une longue tradition de commerce datant du Xe siècle. La vieille ville, édifiée en 1253, est charmante avec sa place carrée du Vieux-Marché point de départ de 12 ruelles aux petites maisons à arcades. Le joyau c’est l’Hôtel de Ville renaissance. Sa grande façade à triple rangée d’arcades est surmontée d’une frise où sont représentés les rois de la dynastie de Jagellon. Il abrite le musée d’Histoire de la ville (www.mnp.art.pl). Tous les jours, à midi, au-dessus de l’horloge, deux petites portes s’ouvrent laissant apparaître deux boucs en métal qui échangent douze coups de cornes !

La partie la plus ancienne de Poznań est située sur l’île Ostrow Tumski où s’élève la cathédrale catholico-romaine ainsi qu’une partie du palais ducal du Xe siècle. Cette cathédrale gothique à la façade de brique est le plus ancien sanctuaire chrétien de Pologne. C’est ici que repose le premier roi de Pologne, Boleslaw Chrobry.

Renseignements sur www.poznan.pl

A voir ailleurs

En plus de ces quatre villes qui accueilleront les matches de l’Euro, la Pologne offre bien d’autres richesses. Car y aller c’est aussi partir sur les traces de Copernic, de Frédéric Chopin ou du Pape Jean-Paul II. C’est à la fois un pays contrasté de régions montagneuses, maritimes et de grands lacs avec un patrimoine très important (trésors baroques, ambre, châteaux, cathédrales, églises sculptées en bois, mines de sel, balnéothérapie). Voici notre sélection de visites à ne pas rater :

- Cracovie

C’est la première destination touristique du pays. Située au bord de Vistule, Cracovie est la deuxième ville en Pologne en ce qui concerne le nombre d’habitants (près de 800 000) et la superficie. Ancienne capitale de la Pologne (jusqu’en 1611), siège des souverains polonais, riche de multiples monuments, de musées, de théâtres, de pittoresques cafés, elle vit en symbiose avec son riche passé et conjugue une histoire millénaire et la modernité dans un décor médiéval. A voir la Place du Marché, la plus grande place médiévale d’Europe (un carré de 200m de côté qui peut accueillir quatre terrains de sport !) et à 10km du centre Nowa Huta, un quartier exemplaire de l’urbanisme, du réalisme socialiste, construit dans les années 1950 par la volonté des autorités communistes.

- Sopot

On dit que c’est la Deauville polonaise. Un village de pêcheurs existait à cet emplacement depuis le XIIIème siècle, à 12 km de Gdansk et c’est aujourd’hui la station balnéaire la plus huppée du pays, grâce à l’Alsacien Georges Haffner, ancien chirurgien de l’armée napoléonienne qui y créa en 1823 les premiers bains, suivis d’un établissement thermal. Incontournable, la jetée en bois de 511m, l’une des plus longues d’Europe.

- La Forêt de Tuchola

Les forêts occupent près de 30% de la superficie du pays. Ces sites presque vierges sont protégés dans l’écrin des 23 parcs nationaux dont 3 sont inscrits sur la liste internationale des réserves mondiales de la biosphère de l’Unesco.
La forêt de Tuchola a conservé des fragments de la forêt vierge avec les espèces rares d’oiseaux et d’animaux. C’est une terre de paysage unique et beau, le royaume des cieux et de flux des lacs, des forêts verdoyantes et boisées, captivant son pouvoir et sa majesté et pas seulement la nature. Elle couvre une superficie de plus de 250 mille d’hectares de forêts.

- Les « Châteaux Rouges »

Les plus belles résidences gothiques, se situent au nord-est du pays. Leurs silhouettes imposantes témoignent de la conquête des Chevaliers Teutoniques pendant les XIIIe et XIVe siècles dont le Château de Malbork, le plus grand ensemble d’architecture médiévale classé par l’Unesco, est le témoin principal.

A savoir

Le site www.polishguide2012.pl propose des informations détaillées sur la Pologne et ses quatre villes hôtes du Championnat d’Europe (stades, fan zones, camps de base des équipes, sécurité, guide des transports). Et on peut personnaliser ces informations de manière à ce qu’elles correspondent à notre séjour via un service d’informations personnalisées "Votre guide", accessible également depuis les téléphones portables.
Un "Pass Pologne", créé pour aider les visiteurs à réserver des titres de transport et des hébergements, peut d’ailleurs être acheté en ligne. Ce « pass » inclut 3 services : transport (local, national et international), réservation d’hébergement et assurance médicale. Une fois acheté, il peut être imprimé à domicile et il est valable sur présentation d’une pièce d’identité.

Renseignements sur http://www.polishguide2012.pl/fr/

Renseignements

Office National Polonais de Tourisme

10 rue Saint-Augustin

75002 Paris

www.pologne.travel/fr

Renseignements sur l’Euro de football sur www.2012.org.pl/fr.html

Crédit Photos : Office National Polonais de Tourisme et Polska Portail officiel de promotion de la république de Pologne

Comment y aller

La compagnie aérienne polonaise LOT dessert le Pologne depuis Paris CDG, Lyon, Marseille, Nice et Toulouse.

Renseignements sur www.lot.com/fr/fr/web/newlot/home

mardi 5 juin 2012, par laura
imprimer article  Autres articles de laura | Mots-clés |

Sur le thème : Capitale

Des croisières insolites sur la Seine le 21 septembre 2016:
Envie d’une croisière en famille ou d’un apéritif entre amis ? Un événement spécial à fêter ? Besoin d’organiser une rencontre business insolite ? Et pourquoi ne pas tenter l’expérience d’une croisière sur (...)

Découvrir la Norvège : Oslo en été le 5 août 2015:
La capitale de la Norvège est une agréable destination d’escapade qui conjugue des températures douces en été, la proximité de la mer et de la nature, une offre culturelle foisonnante avec une quantité (...)

On craque pour Cracovie le 30 août 2014:
Si elle n’est plus la capitale de la Pologne depuis le XVIIe siècle, Cracovie est la première destination touristique du pays. Car les dômes baroques, les façades et cours Renaissance, les églises (...)

Rome : à voir et à faire le temps d’une escapade le 22 décembre 2013:
La ville éternelle se visite en toute saison. Comme Paris, elle est d’ailleurs envahie de touristes aux moindres périodes de vacances et de fêtes. L’avantage de s’y rendre en hiver, quand ses (...)

Chic et chaleureux : le nouveau Pullman Paris-La Défense le 19 mai 2013:
Ce 5 étoiles situé au cœur du quartier de la Défense, à Paris, vient d’achever sa rénovation avec l’ouverture le mois dernier de son restaurant Quinte&Sens et de sa suite présidentielle. Pour une (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40

Réagir à cet article

forum

Pour commenter cet article, merci de vous enregistrer. Indiquez ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

youvox
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online
   

http://www.voyage.youvox.fr est motorisé par spip 3.2.1 [23954]. créations de sites internet Rizom