Rechercher
Add to Netvibes      
logo rss
logo youvox
devenez rédacteurs
A la une
A la une

Découvrir le Mâconnais pendant les vendanges

Partagez cet article  ›› 
samedi 5 septembre 2015, par laura
imprimer article 

Pouilly-Fuissé, Saint-Véran, Viré-Clessé... Entre la Côte Chalonnaise et le Beaujolais, le vignoble du Mâconnais représente 25% de la surface viticole bourguignonne. Avec plus de 5 800 hectares de vignes, c’est le royaume du chardonnay qui s’étend ici puisqu’on produit sur ces terres calcaires 85% de vin blanc (12% de gamay et 3% de pinot noir), 5 appellations villages et de nombreuses appellations régionales mâconnaises. Ce terroir, ni vraiment bourguignon, ni vraiment beaujolais, s’est adapté depuis quelques années à l’accueil des touristes et offre aujourd’hui presque 125 prestations d’oenotourisme labellisées « Vignobles & Découvertes ».

La visite à ne pas rater dans la région, c’est celle du hameau Duboeuf à Romanèche-Thorins, que l’on doit à l’un des négociant en vin, Georges Dubœuf, qui a décidé en 1993 de faire partager sa passion et de raconter l’histoire du Beaujolais dans les bâtiments d’une ancienne distillerie datant de 1855, aménagés en gare.

Ses 30 000m² dédiés à la vigne et au vin lui confèrent le statut d’oenoparc unique en Europe qui accueille 100 000 visiteurs par an. Outils de la famille (dont un pressoir de 1708), bouteilles en verre, tire-bouchons, affiches de collection, salle de géologie, présentation des métiers autour du vin, exposition sur le transport du vin par les rails (en hommage à la ligne ferroviaire Marseille-Paris qui a permis aux vins du Beaujolais de s’exporter dans la capitale), techniques de vinification : tout y est très intéressant et très bien présenté. Et les animations sont nombreuses, surtout pour les enfants : automates, jeux, hologrammes, vidéos, personnages faits par le Musée Grévin, animations interactives, ateliers, parcours autour des 5 sens et un très réussi cinéma dynamique du Beaujolais avec des simulateurs où l’on voyage à bord d’une nacelle animée en suivant deux abeilles qui survolent les vignobles.

Pour 19€ seulement vous avez accès au hameau du vin, au centre de vinification, au jardin, au petit train et à l’Adventure Golf et pour l’achat d’un pass adulte, un enfant de 4 à 15 ans vous accompagne gratuitement. Et la validité est illimitée (si vous n’avez pas visité tous les sites, vous pouvez revenir un autre jour).

A quelques pas du hameau Duboeuf ne ratez pas la maison Jacoulot, une entreprise fondée en 1891. D’abord parce c’est la plus grosse réserve de marc de Bourgogne, et que vous saurez tout (ou presque !) sur les secrets de fabrication de ce marc rond et fruité issu de la distillation du pinot noir, mais aussi de la fine de Bourgogne et de la prunelle de Bourgogne. Mais également parce que Philippe Vançon et son équipe perpétuent l’esprit familial : ils vous raconteront chaleureusement l’histoire du créateur Vincent Jacoulot qui a voulu se différencier et de la grand-mère Germaine, et ils vous feront goûter leurs "classiques" et leurs originales crèmes de fruits.

Pour digérer ces dégustations rien ne vaut une petite ascension ! Celle de La Roche de Solutré, qui fait partie du Grand Site de France Solutré-Pouilly-Vergisson, est incontournable dans la région. Cet éperon rocheux de 493m qui domine les vignes, les jolis petits villages et les forêts est un site archéologique majeur à découvrir dans le musée préhistorique (creusé sous la roche). On peut aussi s’y adonner gratuitement au géocaching (en s’adressant à la Maison du Grand site) ou y faire une balade "Vignobles et Découvertes" avec Emmanuel Nonain, guide conférencier et viticulteur (à dates fixes pendant 2 heures et pour 10€).

On y parle de pierres sèches, murets, cadoles, prunelles, biodiversité, vignes, bref de géologie, d’archéologie et d’oenologie tout en grimpant. Et au sommet bien entendu on boit en gravissant la pyramide des appellations des vins du Mâconnais !

Autre initiative viticole originale, celle du jeune vigneron Anthony Lafarge qui a posé à l’entrée de son domaine sur les hauteurs de Lugny cinq oeno-tonneaux ! Chaque tonneau en bois géant peut accueillir jusqu’à 4 personnes pour une nuit insolite avec vue sur les vignes (à partir de 79€ pour 1 personne).

En acceptant de reprendre le domaine familial "Le Clos du Grand Bois" le jour de ses 19 ans, le jeune Anthony révèle à son père futur retraité, son intention d’y créer une offre touristique et d’avoir bientôt sa propre bouteille alors que l’intégralité de la production part alors à la cave coopérative locale. Pari audacieux réussi puisque, dix ans après, ce viticulteur de père en fils depuis 1727 est à la tête d’une exploitation de 50 hectares, dont treize de vignobles, sur laquelle l’ancienne étable a été transformée en 5 chambres d’hôte (à partir de 69€ pour une chambre double) avec une table d’hôte en 2011. Et l’année 2013 a vu l’arrivée des oeno-tonneaux et du premier millésime de la famille (baptisé Joseph Lafarge en hommage au grand-père). Et ce n’est pas fini puisque cette année il a ajouté le crémant à sa production, l’année prochaine il espère faire des vendanges tardives et qu’il projette à court terme d’installer une piscine et un gîte !
Son enthousiasme fait plaisir entendre et son sens de l’accueil est appréciable : il met un point d’honneur à dîner avec ses hôtes en présence de ses parents et souvent de son frère, par ailleurs président de l’association du patrimoine de Lugny. De nombreux documents (photos et outils de la famille, explications, brochures) sont à la disposition des touristes. Et il vous racontera avec passion et simplicité son utilisation d’engrais organiques, sa taille "en sève montante", son effeuillage à la cisaille à main et ses vendanges manuelles.

Si vous voulez faire une halte prolongée pour vous sustenter délicieusement le midi, nous vous conseillons L’O des Vignes à Fuissé.


Depuis 2 ans, Sébastien Chambru, un enfant du pays de retour aux sources après des passages à Lyon, à Mougins et au Japon, a installé dans l’ancienne salle de bal du village son établissement gastronomique. On y trouve plusieurs ambiances : un bistrot de campagne champêtre à souhait près de l’entrée avec des plats du jour, une salle design dominée par la cuisine ouverte grâce à une large fenêtre intérieure, une terrasse très cocooning (avec des poufs, des canapés marocains et un jardin faussement sauvage) et un bar à vin sur le trottoir d’en face pied dans les vignes. La carte de ce Meilleur Ouvrier de France de 2007 (autour de l’asperge, le foie gras, les anchois, le Saint Pierre, le homard, le boeuf, le pigeon) est simple, lisible, saisonnière et pleine de saveurs et de bonnes surprises. Et la carte des vins offre un choix de presque 40 Pouilly-Fuissé !

Et pour dormir notre coup de coeur va à L’Auberge du Paradis sur la place du village de Saint-Amour Bellevue. Chacune des 9 vastes chambres aux noms savoureux (gingembre, muscade, cumin, paprika, réglisse, nigelle, sésame, tandoori et tonka) a sa particularité : un accès privé à une piscine extérieure, une salle de bain ouverte, une chambre familiale sous les toits avec salon, un esprit loft, un décor baroque... Le tout a beaucoup de charme et de poésie.
La nuit (à partir de 140€ pour 2 personnes, et 270€ pour 4 personnes pour la chambre familiale) y est calme et confortable avec parfois vue sur les vignes. Et les épices ne se trouvent pas que sur les portes des chambres, mais aussi dans la cuisine du chef propriétaire Cyril Laugier (1 macaron au Guide Michelin 2014). Naissance au Maroc, enfance à Grasse, expérience à Istanbul : sa cuisine inventive et anticonformiste est mâtinée de mélanges, de voyages et d’émotions (menu dégustation unique de 6 plats à 69€ renouvelé tous les mois).

Sachez enfin que Cyril et Valérie peuvent organiser des dégustations chez les vignerons qui fournissent leur restaurant et qu’ils louent également à quelques pas un gîte aux allures de loft contemporain "La Maison de Marius" (location à partir de 2 nuits, 400 €/2 personnes, 4 nuits : 600 €/2 personnes, 7 nuits : 900€/2 personnes).

Renseignements sur www.visitezlemaconnais.com

D’autres offres autour du vin

- Séjour « Vignobles et découvertes » au Château de Besseuil à Clessé, dans une belle demeure du 16e siècle classée Châteaux & Hôtels Collection (avec de la pierre blanche de Bourgogne au sol, la charpente d’origine des anciennes écuries dans un bâtiment, une galerie mâconnaise reconstituée dans un autre et des appartements familiaux dans un troisième, belle œnothèque) : 1 nuit en chambre double, petit-déjeuner buffet, dîner "accord" mets et vins", visite du domaine viticole Michel à Clessé à partir de 315€ pour 2 personnes.

- Séjour "Vie de château en famille" au Château médiéval de Pierreclos, classé monument historique depuis 1984 et situé au milieu de 8 hectares de vignes bientôt certifiées bios. Jour 1 : arrivée et installation dans l’une de 5 chambres d’hôte avec parcours libre pour visiter le château (livret-jeux pour les 7-12 ans, cottes de maille à manipuler, jeux sensoriels). Jour 2 : Hameau du Vin, Abbaye de Cluny, dégustation au Château Pierreclos et dernière nuit au Château. Jour 3 : départ. Tarif : 215€ par personne avec petits-déjeuners.

- Séjour autour du vin au Château d’Igé, construit au 13e siècle dans un grand parc arboré et repris l’année dernière par d’anciens clients fidèles mâconnais : 2 jours/1 nuit pour 2 personnes avec 2 visites et dégustations chez des vignerons (d’Igé, de Viré-Clessé ou Fuisé), 2 menus "accords mets et vins", 2 menus gastronomiques et 2 petits-déjeuners à partir de 415€.

- Visite-dégustation commentée au village de Chardonnay par le guide Emmanuel Nonain à partir de 110€ pour 2/3 heures.

Crédits photos : ©Hameau Duboeuf, ©Maison Jacoulot, Ville de Mâcon - Patrick Georget, L’o des vignes, l’Auberge du Paradis, ©Duodecim

samedi 5 septembre 2015, par laura
imprimer article  Autres articles de laura | Mots-clés |

Sur le thème : Reportage

Des croisières insolites sur la Seine le 21 septembre 2016:
Envie d’une croisière en famille ou d’un apéritif entre amis ? Un événement spécial à fêter ? Besoin d’organiser une rencontre business insolite ? Et pourquoi ne pas tenter l’expérience d’une croisière sur (...)

Montréal à contretemps le 1er juin 2016:
Montréal se visite en toutes saisons. En été pour son animation et ses festivals. En automne, pour ses couleurs féeriques et son été indien. En hiver, pour sa blancheur immaculée et ses activités (...)

Sur les traces du Che à Cuba le 31 octobre 2015:
Comme tous les ans au mois d’octobre, Cuba vient de commémorer la disparition d’Ernesto Guevara. Car si le Che est né en Argentine en 1927 et mort en Bolivie en 1967, l’île caribéenne ne cesse de (...)

Palais et bodegas dans l’Espagne verte le 29 septembre 2015:
Au Nord de l’Espagne, le Pays Basque, la Cantabrie et les Asturies rivalisent de merveilles : architecturales, historiques, culturelles et gastronomiques. Embarquez avec nous pour faire le tour (...)

Balade dans le sud du Périgord le 27 juillet 2015:
Célèbre pour ses forêts de chênes verts, ses sites préhistoriques et médiévaux, ses châteaux-forteresses, ses vallées de la Dordogne et de la Vézère, son vignoble et sa gastronomie, le sud du Périgord se (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 105

Réagir à cet article

forum

Pour commenter cet article, merci de vous enregistrer. Indiquez ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

youvox
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online
   

http://www.voyage.youvox.fr est motorisé par spip 3.0.17 [21515]. créations de sites internet Rizom