Rechercher
Add to Netvibes      
logo rss
logo youvox
devenez rédacteurs
A la une
A la une

Avec la Coupe Davis, la Guadeloupe veut vendre son tourisme

Partagez cet article  ›› 
vendredi 4 mars 2016, par laura
imprimer article 

A quelques heures de la rencontre de tennis France-Canada comptant pour le premier tour de la Coupe Davis, à la Guadeloupe - une première outremer - l’industrie touristique de l’île espère profiter de la visibilité inespérée offerte à ses plages et ses paysages, tout en assurant ne pas craindre le virus Zika.

La Ligue locale de tennis a en effet estimé à plus d’un millier le nombre de nuitées qui seront réservées dans les hôtels entre le 25 février et le 8 mars pour les délégations, française et canadienne, et leurs invités.

"Début décembre (avant la confirmation définitive de la tenue du tournoi en Guadeloupe), nous avions déjà une occupation de 70%", reconnaît Catherine Cadrot à la tête de l’Auberge la Vieille Tour, un 4 étoiles de 104 chambres dans la commune du Gosier qui affiche complet pendant la compétition. Car cette période correspond à la haute saison touristique. "Ce mois fait partie des plus intéressants avec un taux de remplissage moyen de 85%", a déclaré Vanessa Mozart, animatrice Gites de France, label majoritaire rassemblant 400 hébergements vers lesquels devraient se tourner nombre de spectateurs.

"Les dates du match tombent pendant les vacances scolaires (de la zone C) dans l’hexagone. C’est difficile de trouver des chambres pour se loger en cette période. Je ne sais donc pas si ça va engendrer un tourisme supplémentaire", analyse cependant Alex Monnier, directeur du Créole Beach Hôtel, complexe 4 étoiles de 280 chambres, qui accueillera en grande partie les délégations.

L’impact de la Coupe Davis sur l’industrie touristique guadeloupéenne reste difficile à mesurer, tout comme le nombre exact de visiteurs attendus. "Nous estimons qu’au bas mot entre 500 et mille supporters canadiens feront le déplacement", a indiqué Willy Rosier, le directeur général du Comité de Tourisme des Îles de Guadeloupe.

Un point fait en tous cas l’unanimité dans l’île : la visibilité donnée à la destination Guadeloupe. "La plus grande retombée n’est pas la manifestation en elle-même, mais l’image que l’on va avoir par la suite", plaide Rodrigue Solitude, le chef de cabinet du président de Région, Ary Chalus. "Ca nous fera moins cher en publicité", explique, plus pragmatique, Nicolas Vion, le président du Club des hôteliers (plus de 70% du parc), selon qui "le tourisme est la locomotive qui peut faire redémarrer le train économique de l’île".

La question des retombées sur le long terme reste, elle, entière. La Route du Rhum, avec sa "visibilité médiatique comparable" selon la Chambre de Commerce et d’Industrie, a provoqué des retombées économiques intéressantes lors de l’édition 2010, mais trois mois après "l’attrait touristique suscité par l’effet Route du Rhum s’était rapidement estompé".

(Avec AFP)

vendredi 4 mars 2016, par laura
imprimer article  Autres articles de laura | Mots-clés |

Sur le thème : Guadeloupe

Vols métropole-DOM : extension de la suppression du double contrôle de police le 10 juin 2010:
L’expérimentation visant à supprimer le "double contrôle" de police à l’arrivée des vols en provenance directe de métropole a été étendue à la Guyane et aux vols au départ de Roissy à destination (...)

Promos séjours bien-être aux Caraïbes le 24 avril 2010:
Le groupe hôtelier Des Hôtels et des Iles, dont les établissements sont implantés sur les îles de la Caraïbe, propose des séjours thématiques « bien-être » en Guadeloupe et à St Barthélemy. Avec des offres (...)

Caribulles, un festival qui mêle BD et mangas en Guadeloupe le 4 avril 2010:
Créé en 1990 Caribulles, « le Salon Guadeloupéen de la BD » , devient 2O ans après Le 1er Festival Caribéen de la BD et du Manga et se déroulera du 19 au 24 avril en Guadeloupe. Pendant une semaine la (...)

Réouverture de l’aéroport de Pointe-à-Pitre le 15 février 2010:
L’aéroport international de Pointe-à-Pitre, qui avait été fermé jeudi à la suite de la pluie de cendres volcaniques émises par La Soufrière de Montserrat (à 80 km au nord de la Guadeloupe), a réouvert (...)

Assouplissement des visas pour l’Outre-Mer le 17 décembre 2009:
La ministre de l’Outre-mer Marie-Luce Penchard a annoncé mardi dans un communiqué 130 mesures pour simplifier les visas court-séjour vers l’Outre-mer, en permettant par exemple à des chefs (...)

0 | 5 | 10

Réagir à cet article

forum

Pour commenter cet article, merci de vous enregistrer. Indiquez ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

youvox
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online
   

http://www.voyage.youvox.fr est motorisé par spip 3.0.17 [21515]. créations de sites internet Rizom