Rechercher
Add to Netvibes      
logo rss
logo youvox
devenez rédacteurs
A la une
A la une

A l’assaut des cités maritimes du Finistère

Partagez cet article  ›› 
dimanche 17 août 2014, par laura
imprimer article 

Avec 1000 kilomètres de côtes et trois mers, le Finistère, terre des navigateurs et berceau de la thalassothérapie, est le premier département maritime français. Et il détient le record national du nombre de phares. A vous donc le balancement des bateaux de pêche et des voiliers, les anciennes conserveries, les criques, les parcs à huîtres, les rochers sculptés par les flots, et les les phares rayés donc...

Dans le Finistère le bonheur est simple : on s’assoit face à la mer, on suit une mouette du regard, on mange des huîtres ou une crêpe en se prélassant sur une terrasse, on s’enivre des embruns iodés, on prend le large et un véritable bol d’air...

Roscoff

C’est après une heure de route depuis Brest que nous arrivons à la pointe du promontoire qui ferme à l’ouest la baie de Morlaix. Les façades sont en granit, et les demeures imposantes. Bâties pour résister aux intempéries et aux envahisseurs, elles font aujourd’hui la fierté de Roscoff, la petite cité corsaire...

Il faut se perdre dans ses ruelles fleuries pour découvrir les demeures d’armateurs du XVIe siècle, pour admirer le style gothique flamboyant de l’église Notre-Dame de Croas-Batz et son clocher renaissance qui supporte des canons de pierre pointés vers la mer, et pour flâner dans son jardin exotique et botanique de 16 000m². Pour rendre hommage également à Sainte-Barbe, dans la chapelle aux murs blancs qui porte son nom en surplomb du port, et qui préservait les Roscovites de l’invasion des pirates et des ennemis de l’Eglise.

A découvrir également l’histoire des Johnnies, dans la maison éponyme qui retrace l’histoire de ces marchands d’oignons qui, au XIXe siècle, quittaient Roscoff dans le courant de l’été pour vendre leurs marchandises en Grande-Bretagne. Lorsque l’un de leurs navires quittait le port, il hissait trois fois le drapeau en signe d’adieu à la Sainte-Barbe. Tous les ans, à la fin août, la ville propose d’ailleurs la fête de l’oignon rosé de Roscoff, qui a obtenu l’A.O.C (Appellation d’Origine Contrôlée) en 2009 et l’A.O.P (Appellation d’Origine Protégée) en 2013.

L’île de Batz

De Roscoff, la traversée pour l’île de Batz ne prend que 15 minutes. C’est depuis le Vieux port, un port d’échouage et un embarcadère, que l’on embarque sur des navettes régulières pour un retour dans le temps. 3,5 kilomètres de longueur, 320 hectares et 500 habitants, le dépaysement est assuré. Les locaux vivent de l’agriculture, de la pêche et du tourisme. Mais l’île a su garder ses atouts. Ses plages sont toujours immaculées de sable blanc, ses dunes et sa côte sauvage donnent l’impression d’être au bout du monde et l’emploi du goémon dans les parcelles agricoles permet toujours deux récoltes par an. A visiter : les ruines de la chapelle romane Sainte-Anne (classées Monument Historique depuis 1980) et le phare, construit en 1836, qui offre à 44m de hauteur, et après 198 marches, un panorama splendide.

Douarnenez

A 100km de Roscoff, c’est une autre cité attachante qui nous tend les bras : Douarnenez, déjà connue à l’époque gallo-romaine, mais réputée de nos jours pour ses conserveries de sardines. La ville aux trois ports, délicieuse avec ses venelles et ses escaliers vers la mer, se distingue par un patrimoine urbain double : à la fois des maisons d’usiniers, de familles de pêcheurs et d’ouvrières des sardineries, mais aussi des villas balnéaires et des demeures colorées.


La visite au Port-musée est incontournable. Sa partie couverte permet d’en savoir plus sur l’histoire locale, mais également de confronter les embarcations et les objets représentatifs des cultures maritimes du monde entier. Et de l’autre côté de la route, sa collection de bateaux à flot en fait un véritable musée maritime à ciel ouvert. Une gabare sablière artisanale, un langoustier industriel breton, une barge de la Tamise, un ancien remorqueur à vapeur et un caboteur norvégien y cohabitent harmonieusement et se visitent avec grand intérêt.

Ile Tristan


Accessible à pied uniquement à marée basse depuis Douarnenez, ou en bateau,
l’île Tristan ne se visite qu’accompagné d’un guide du Conservatoire du Littoral, à qui elle appartient. Fortifiée durant les guerres de succession de Bretagne, elle a été occupée par des garnisons anglo-bretonnes, puis franco-bretonnes, par un tyran (Guy Eder de LaFontenelle), puis a servi de bâtiments industriels pour une conserverie, de lieu de villégiature au poète Jean Richepin (qui en fit un remarquable jardin exotique) et de logement de gardien du phare ! Ses sept hectares en font aujourd’hui un magnifique jardin botanique où 158 espèces s’épanouissent aux côtés d’une faune diverse. Sans oublier la légende qui affirme que l’île aurait servi de refuge à Tristan et Iseult et que leurs tombes y seraient dissimulées...

Concarneau

A 50km de là, Concarneau se dresse, impériale. La ville close doit son essor à la pêche : pêche à la sardine, au thon, au chalut. Les activités maritimes ont entraîné, dès le milieu du XIXe siècle, le développement de conserveries. Mais très vite, les thoniers, sardiniers et petits chalutiers de bois cohabitent difficilement, alors on décide de creuser l’immense vasière qui s’étend derrière la Ville Close. Aujourd’hui, le volet plaisance a pris une place importante dans l’économie locale dans le septième port de pêche français. Une épopée que raconte très bien le Musée de la Pêche. Témoignage de son passé militaire, l’île fortifiée est accessible par deux ponts et derrière les remparts de granit, on a l’impression de rentrer dans un château et de remonter le temps avec ses ruelles étroites, ses façades à pans de bois, ses portes voutées et ses échoppes pittoresques.

Doëlan

Dernière étape de notre périple finistérien : le port de Doëlan à Clohars-Carnoët. Et on a presque envie de dire qu’on a gardé le meilleur pour la fin !

Une longue cale, des chaumières de pierres, des maisons blanches installées en gradins, une plage et deux rives avec chacune un phare qui indique aux bateaux la route à suivre : cela ressemble à une carte postale idyllique. C’est en tout cas un lieu, presque confidentiel, qui a su garder son authenticité. Et propice à la réflexion puisque c’est ici, que durant l’été 81, Robert Badinter a préparé son discours historique sur l’abolition de la peine de mort lu à l’Assemblée nationale le 17 septembre 1981.

Renseignements sur www.finisteretourisme.com


Nos bonnes adresses

- 
Hôtel Le Temps de Vivre (4 étoiles) à Roscoff (19 place Lacaze Duthiers.Tél. : 02 98 19 33 19). Chambres et suites dont plusieurs avec vue sur mer. Déco design et chic. Beaucoup d’espace. Petit déjeuner gourmand. Un hôtel qui porte bien son nom... On adore !

- Hôtel Ker-moor (3 étoiles) à Concarneau (Plages des sables blancs. Tél. : 02 98 97 02 96).
Un vrai établissement de charme les pieds dans l’eau dans une maison construite au début du 19e. Ambiance marine avec des maquettes de bateau, mobilier venant de la démolition de cargos et de nombreux tableaux. On aime le charme désuet des escaliers biscornus, le dédale dans les coursives et l’impression d’être sur un bateau ! Mais attention il y a de grandes différences selon l’emplacement des chambres et l’établissement est excentré du centre.

- 
Hôtel-restaurant Ar Men Du (3 étoiles pour l’hébergement et 1 étoile Michelin pour le resto) à Nevez (Raguenez Plage. Tél. : 02 98 06 84 22). Situation de rêve face à l’archipel des Glénans et à l’île de Groix dans un superbe cadre. Magnifique vue panoramique sur la mer (quand les camping-cars ne gâchent pas la vue !). Excellente table avec une cuisine inventive, des produits du terroir, des cuissons douces et des légumes faits à la minute, cave riche et originale.

- Restaurant Les Alizés à Roscoff (quai d’Auxerre, 37 rue de l’Amiral Courbet. Tél. : 02 98 69 75 90).

- Crêperie du Sallé à Douarnenez (7 quai du petit port. Tél. : 02 98 92 22 13).

- Bar Le Bigorneau Langoureux sur l’île de Batz (Tél. : 02 98 61 78 28).


- Etablissements ostréicoles de Laurent Publier à Port de Kerdruc en Nevez (Tel : 02 98 06 62 60).

- Conserverie Kerbriant à Douarnenez (32 rue Jean Kervoalen, parc d’activités Lannugat Nord. Tél. : 02 98 70 52 44)

- Sortie en mer Voile Horizons au port de plaisance Tréboul-Douarnenez (Tél. : 02 98 74 35 29)


Comment y aller

Air France et sa compagnie régionale Hop desservent 2 aéroports dans le Finistère : Brest et Quimper depuis Orly et Roissy.

Crédit photos : Finistère Tourisme et les Offices de Tourisme de Roscoff, Concarneau, Douarnenez et Doëlan

dimanche 17 août 2014, par laura
imprimer article  Autres articles de laura | Mots-clés |

Sur le thème : Reportage

Des croisières insolites sur la Seine le 21 septembre 2016:
Envie d’une croisière en famille ou d’un apéritif entre amis ? Un événement spécial à fêter ? Besoin d’organiser une rencontre business insolite ? Et pourquoi ne pas tenter l’expérience d’une croisière sur (...)

Montréal à contretemps le 1er juin 2016:
Montréal se visite en toutes saisons. En été pour son animation et ses festivals. En automne, pour ses couleurs féeriques et son été indien. En hiver, pour sa blancheur immaculée et ses activités (...)

Sur les traces du Che à Cuba le 31 octobre 2015:
Comme tous les ans au mois d’octobre, Cuba vient de commémorer la disparition d’Ernesto Guevara. Car si le Che est né en Argentine en 1927 et mort en Bolivie en 1967, l’île caribéenne ne cesse de (...)

Palais et bodegas dans l’Espagne verte le 29 septembre 2015:
Au Nord de l’Espagne, le Pays Basque, la Cantabrie et les Asturies rivalisent de merveilles : architecturales, historiques, culturelles et gastronomiques. Embarquez avec nous pour faire le tour (...)

Découvrir le Mâconnais pendant les vendanges le 5 septembre 2015:
La France, première destination touristique et premier producteur de vin au monde, se visite aussi avec bonheur en septembre au moment des vendanges qui viennent de commencer. Dans le Mâconnais, (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 105

Réagir à cet article

forum

Pour commenter cet article, merci de vous enregistrer. Indiquez ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

youvox
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online
   

http://www.voyage.youvox.fr est motorisé par spip 3.0.17 [21515]. créations de sites internet Rizom