Rechercher
Add to Netvibes      
logo rss
logo youvox
devenez rédacteurs
A la une
A la une

New York, l’expo !

Partagez cet article  ›› 
dimanche 11 février 2007, par julie
imprimer article 

Séduite et attirée par les grandes villes américaines (qui ne l’est pas ?), je suis allée à la nocturne de l’exposition New York, New York, 50 ans d’Art, Architecture, Cinéma, Performance, Photographie et Vidéo,qui a envahi 4 000 m2 au Grimaldi Forum, à Monaco du 14 juillet au 30 septembre 2006. Cette exposition fait le tour des plus grands musées du monde.

C’est donc au cours d’un parcours bien fléché que nous déambulons dans cet univers artistique de façon chronologique et logique, peut être trop ! Les grands innovateurs sont là, l’école de New York, l’Expressionnisme Abstrait, le Néo Dada et le Pop Art, le Minimalisme, l’Art Conceptuel, l’Art Vidéo, le Body Art, l’individualisme et l’engagement de ces dernières décennies... L’expo a cette prétention de tout montrer ! Beaucoup de toiles gigantesques, énormément de photos d’un réalisme prenant et plus réussies les unes que les autres, retraçent la vie d’une si grande ville, des sculptures insolites comme "le cerveau" de Claes Oldenburg, ou "McDonalds" de Tom Sachs, pour témoigner du consumérisme américain . Quelques vidéos, 2 pièces cinéma, mais cet aspect là est moins bien fourni. Quant à l’architecture, on la retrouve en photo, mais pas de maquettes, pas de reproduction. Dommage !

Au final ? Un exposition intéressante mais à laquelle il manque la saveur new yorkaise. On ne retrouve pas l’ambiance de cette ville, ni dans la disposition (supposée reprendre le schéma du Flatiron et des 2 avenues de chaque côté), ni dans l’atmosphère, trop sage, trop ordonnée, trop propre. Le prospectus annonce : " ils ont imaginé l’espace sur le modèle du plan quadrilatère de Manhattan [..] avec des rues et des pâtés d’immeubles[...] ". Les créateurs ont cherché à nous faire déambuler dans les quartiers les plus connus : Greenwich, Soho et l’East Village, mais les salles s’enchaînent sans même évoquer ces quartiers. Quelques pièces maîtresses certes font exception, je pense aux salles de néons, aux œuvres d’Andy Warhol, ou à l’araignée géante. 50 ans c’est long, le projet est ambitieux, Ils ont réussi un beau musée, the Modern Art Museum of New York déplacé sur un rocher européen, mais où est donc le piment de cette ville qui fait rêver quasiment tout les Européens ?

De plus, je tiens à souligner le manque total de pédagogie et de mise au niveau d’un public pas toujours averti en arts mais juste curieux. Aucune vidéo explicative, aucun commentaire sous le titre des œuvres, juste quelques lignes sur le dépliant distribué à l’entrée avec essentiellement le catalogue des noms des artistes et les grandes, mais très grandes, lignes de chaque courant ! Pas de vulgarisation du savoir (à moins d’acheter le catalogue de l’expo à 60 euros...).
Une belle expo, avec des oeuvres uniques, il lui manquait juste un peu de vie.

dimanche 11 février 2007, par julie
imprimer article  Autres articles de julie |
Réagir à cet article

forum

Pour commenter cet article, merci de vous enregistrer. Indiquez ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

youvox
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online
   

http://www.voyage.youvox.fr est motorisé par spip 3.0.17 [21515]. créations de sites internet Rizom