Rechercher
Add to Netvibes      
logo rss
logo youvox
devenez rédacteurs
A la une
A la une

J’irais bien refaire un tour du côté de chez Proust ... à Illiers-Combray

Partagez cet article  ›› 
mardi 8 décembre 2009, par Valérie Le Boudec
imprimer article 

Si vous êtes inconditionnel de Proust et avez lu tous les romans de A la recherche du temps perdu, adorez les madeleines... vous serez enthousiasmé par une escapade à Illiers-Combray, à 25 km au sud de Chartres. Ici, chaque coin de rue, détour de chemin, maison ou parc
ramène à l’enfance de Marcel Proust, à ses
souvenirs de jeunesse. Et si vous n’avez pas lu et ne connaissez rien de Swann et des jeunes filles en fleur... sans-doute cette découverte vous donnera t’elle envie d’en savoir un peu plus.

Illiers-Combray le berceau de Marcel Proust

C’est dans cet agréable village où
il puis l’inspiration de son oeuvre
« à la recherche du temps
perdu » et qui a conservé son
visage d’antan, accueillant et
romanesque, que le jeune Marcel
Proust vient passer plusieurs
étés, allant tantôt de la Maison
de sa tante Elisabeth Amiot au
surprenant jardin de son oncle
Jules s’imprégnant du doux
parfum des aubépines, rêvant
devant l’entrée du château de
Villebon…

Deux sites incontournables à découvrir :
deux hauts lieux de l’inspiration proustienne
· La Maison de Tante Léonie : une maison musée
Illiers-Combray accueille la
maison de l’oncle Jules
Amiot et de la tante
Elisabeth où le jeune
Marcel passe ses vacances
entre 1877 et 1880, de
l’âge de 6 à 9 ans, avec
son petit frère Robert,
avant d’en faire un lieu d’inspiration romanesque.

Depuis 1972, la Maison de Tante Léonie est devenue un
musée consacré à l’auteur. Dans chaque pièce,
l’atmosphère décrite dans « Du côté de chez Swann » a
été reconstituée. Elle est encore fortement marquée par la
présence des personnages de l’oeuvre.
On peut y découvrir
l’ancienne chambre de
Marcel et le lit dans lequel
il dormait, pendant les
vacances de Pâques et
d’été, avant que son
asthme ne l’empêche par
la suite de quitter Paris, la
cuisine où Françoise préparait la délicieuse crème au
chocolat, la salle à manger où il se réfugiait pour lire…

Renseignements :

- Maison de Marcel Proust
Tél : 02 37 24 30 97

- Site officiel de la ville

Le Pré Catelan , route de Tansonville à Illiers- Combray : l’étonnant jardin de l’oncle Jules !

« On sentait qu’il n’y avait pas un coin du jardin qui ne fût une
officine vivante où les feuilles ne cessaient de distiller leurs
vertus, tandis que s’échappait perpétuellement le charme
violent des fleurs ».
Le Pré Catelan, aujourd’hui
jardin public, a gardé tous les
attributs néo-orientaux et
romantiques imaginés par
l’oncle Jules. En bordure du
Loir, ce jardin tropical inspiré
du modèle du parc à
l’anglaise et transformé par
Proust en parc de
Tansonville, propriété de Swann, a été conçu sur le modèle du
célèbre Pré Catelan au Bois de Boulogne, et agrémenté ça et là
d’étonnants éléments gothiques et orientaux, disséminés dans
une végétation tropicale. C’est dans le jardin de son enfance,
composé avec poésie tel un ensemble de tableaux par l’oncle
Jules, que Marcel Proust aimait à respirer le doux parfum des
aubépines, fleurs odorantes et colorées qui tout au long de sa
vie lui rappelèrent les joies de l’enfance à Illiers-Combray.

A découvrir aux alentours, d’autres sites Sites proustiens…

La ville et ses environs recèlent également de nombreux sites
proustiens, le château de Villebon les sources de la Vivonne,
Guermantes, Méséglise… pour s’immerger dans un fantastique
voyage imaginaire au coeur de l’oeuvre du romancier !

- Les sources du Loir à Saint-Eman

Dans ce village admirablement fleuri (classé 3 fleurs), les
sources du Loir ont été captées par un bélier hydraulique visible
près de l’enclos de l’église (Saint-André des Champs dans
l’oeuvre de Proust).

- Le château de Villebon

Avant de choisir “le côté de
Guermantes” comme titre
de l’un de ses ouvrages,
Marcel Proust pensa
longtemps retenir “le côté
de Villebon”. Cette
imposante forteresse du
XIV baignée par des
douves en eau fut la
fastueuse demeure où mourut le Duc de Sully en 1641. En
franchissant le pont-levis, on découvre la cour Renaissance, les
galeries, les peintures murales et la chambre du Duc de Sully.
Renseignements :
Château de Villebon - Tél. : 02 37 37 35 63
Courriel : chateauvillebon@aol.com

Illiers-Combray, entre fiction et réalité…

Illiers-Combray est indissociable de l’oeuvre
de Marcel Proust : il décrivit le Combray
romantique, le village idéal de son
enfance, dans son cycle romanesque « A la
Recherche du Temps Perdu ». En 1971, à
l’occasion du centenaire de la naissance de
l’auteur, le bourg d’Illiers s’est enrichi du
patronyme romanesque de Combray pour
rendre hommage à Marcel Proust : Illiers
est ainsi devenu Illiers-Combray.
Berceau de la famille paternelle de Marcel
Proust, Illiers-Combray a vu naître le
grand-père et le père du jeune Marcel,
Adrien qui fut le premier grand hygiéniste
français.
Les grands-parents tenaient d’ailleurs une
boutique en centre-ville où ils fabriquaient
cire, miel et chocolat. L’oncle Jules avait
également un grand magasin de
nouveautés, au 14 place du Marché.

La célèbre Madeleine de Proust…

La maison de tante Léonie est intimement liée à
la légende de la madeleine. C ’est en trempant
une madeleine dans sa tasse de thé que Marcel
Prout se remémora tante Léonie, sa chambre,
la maison et Illiers-Combray :
« Et tout d’un coup le souv enir m’est apparu.
Ce goût c’était celui du petit morceau de
madeleine que le dimanche matin à Combray
(…) ma tante Léonie m’offrait après l’avoir
trempé dans son infusion de thé ou de tilleul
(…).
En vente dans toutes les bonnes
boulangeries d’Illiers !

La journée des Aubépines 15 mai 2010

Chaque année, à la mi-mai, Illiers-Combray est l’ultime
étape d’ un étonnant pèlerinage : « la Journée des
Aubépi nes ». Moins botanistes que littéraires, ces
passionnés suivent les pas du plus illustre des hôtes de
la commune à travers un parcours lecture qui les
conduit sur chacun des sites décrits dans l’oeuvre de
l’écrivain, au milieu des odeurs de fleurs qu’il
affectionnait particulièrement. Une r encontre avec la
réalité qui permet de retrouver l’exacte vision dépei nte
par Marcel Proust... L’occasion rêvée de pénétrer ou de
revisiter la réalité imaginée dans du « Côté de chez
Swann »... « Ce ne sont pas les lieux où un grand
homme est né, où il est mort, qu’il faut visiter pour l ui
rendre hommage, ce sont les lieux […] auxquels il
venait demander sa pensée et qui la garde encore. »
Renseignements / réservation :
Maison de Marcel Proust
Tél : 02 37 24 30 97
http://perso.wanadoo.fr/marcelproust

Forfait A LA RECHERCHE DU TEMPS PERDU

Week-end 2 jours / 1 nuit
Hôtel des Aubépines…
Face à la gare par
laquelle arrivait la
famille Proust,
cette
demeure
bourgeoise du
XIXème siècle,
entièrement rénovée, est une adresse de
charme, dotée de tout le confort moderne.
Point de chute idéal pour un week-end sur les
traces de Marcel Proust, elle offre de plus le
plaisir d’une table traditionnelle et soignée !
A partir de 50 € par personne (base chambre
double en ½ pension).
Informations / Réservations :
Loisirs-Accueil Eure et Loir
Tél : 02 37 84 01 02
E-mail : reservation@tourisme28.com

En savoir plus

Crédit photos : http://www.illiers-combray.fr/, http://www.tourisme28.com,

mardi 8 décembre 2009, par Valérie Le Boudec
imprimer article  Autres articles de Valérie Le Boudec | Mots-clés |

Sur le thème : Emotion

Faire partir des enfants et des familles défavorisés en vacances le 8 juillet 2017:
En France, 9 millions de personnes et 3 millions d’enfants vivent sous le seuil de pauvreté. Plus d’un Français sur deux ne part jamais en vacances, et au premier rang des exclus se trouvent les (...)

L’esprit de Noël brille à Laval ! le 14 décembre 2016:
A environ 1h30 de Paris, la capitale de la Mayenne a mis en place un programme de fêtes qui fait scintiller l’esprit de Noël, des illuminations sur la rivière à la découverte du pays des Lutins sans (...)

Armada 2013 : tous les océans mènent à Rouen le 3 juin 2013:
Rouen accueille du 6 au 13 juin la 6e édition de l’Armada, le plus grand rassemblement de voiliers et de bateaux au monde. Au programme : visites gratuites des navires, villages à thèmes et (...)

Lourdes, au-delà d’un pèlerinage le 25 mai 2013:
Centre de pèlerinage catholique depuis 1858, Lourdes reçoit chaque année 6 millions de visiteurs venus de 140 pays différents ! Mais tous ne viennent pas uniquement pour les Sanctuaires car la ville (...)

Une nouvelle brochure dédiée au tourisme​ de mémoire​ le 14 mai 2013:
A la veille de la commémoration du 100e anniversaire de la Grande Guerre, le Comité Départemental du Tourisme des Ardennes et l’Office de Tourisme du Pays Sedanais ont co-réalisé avec le soutien du (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | 45

Réagir à cet article

forum

Pour commenter cet article, merci de vous enregistrer. Indiquez ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

youvox
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online
   

http://www.voyage.youvox.fr est motorisé par spip 3.2.1 [23954]. créations de sites internet Rizom