Rechercher
Add to Netvibes      
logo rss
logo youvox
devenez rédacteurs
A la une
A la une

Découvrir le patrimoine naturel de Tenerife

Partagez cet article  ›› 
dimanche 11 janvier 2009, par Valérie Le Boudec
imprimer article 

A priori, la destination n’emballe pas... Trop conventionnelle, trop touristique, trop "has been". Et pourtant, il suffit de sortir un tout petit peu de son hôtel, des excursions convenues qu’il vous propose, pour découvrir une île au patrimoine naturel très intéressant. Evidemment, cela suppose de faire un petit effort personnel, de glisser dans sa valise son sac à dos, un bon guide et ses chaussures de marche et en avant l’aventure...

Le saviez-vous ? L’île d’origine volcanique abrite plus de 50 espèces animales et
végétales endémiques des Canaries. Le Parc du Teide, déclaré Patrimoine
Naturel de l’Humanité par l’UNESCO abrite 12 d’entre elles. Ce parc de 20 000
hectares héberge le pic du Teide point culminant de l’île à 3 718 mètres d’altitude.
47% de son territoire est classé en zone protégée ce qui a permis une préservation
de sa diversité. Son activité volcanique a façonné le paysage offrant un saisissant
contraste entre le Nord, à la végétation luxuriante et verdoyante, et le Sud, aride et
parsemé de cactus. D’ailleurs le climat est souvent très différent selon que l’on aille d’un côté ou de l’autre de l’île et il faut prévoir petit lainage et imperméable... quand on part en excursion.

Une culture préservée

L’île est parsemée de petits villages pittoresques ayant gardé leur authenticité et
leurs traditions. Impossible de ne pas tomber sous le charme de ces villages avec leurs maisons
basses recouvertes de torchis blanc, aux tuiles irrégulières ou aux façades parées de
couleurs vives. A visiter notamment Arico, Garachico, la Orotava,
Masca, Vilaflor et de nombreux autres. Sur la côte, vous pourrez découvrir quelques
villages de pêcheurs enclavés ayant conservé l’architecture du passé.

Des activités diversifiées


Le relief de l’île permet aux passionnés de sports de pleine nature et amateurs de
grands espaces de pratiquer des activités comme une randonnée à travers les
paysages escarpés, une ascension du célèbre Teide, une balade à vélo ou encore un
vol en parapente. Les amoureux de sports aquatiques pourront tester une sortie en
voilier, une plongée à la recherche des baleines à bosse ou défier les vagues de
l’atlantique.
En revanche, les amateurs de jolies plages seront moins à la fête... Personnellement j’ai detesté les plages de sable noir...

Dates à retenir


- le « Carnaval de Santa
Cruz » au mois de février
- les évènements de la
Semaine Sainte,
- Pâques
- les
« Romerias », fête des Saints Patrons, qui
ponctuent la vie de l’île et de ses habitants.

Informations Pratiques

- Situation : dans l’Océan Atlantique, à 300 km du continent africain.
- Formalités d’entrée : Pour les ressortissants de l’UE une carte
d’identité en cours de validité ou passeport.
- Langue : espagnol.
- Climat : pays du printemps éternel, Tenerife se visite toute l’année.
- Monnaie : euro.
- Accès : Vols réguliers avec air Europa et Iberia (plusieurs vols
quotidiens via Madrid ou Barcelone), Transavia (vol direct le samedi
depuis Orly).
- Décalage horaire : - 1 heure toute l’année.
- Electricité : 220 Volts.

Loin des idées reçues, Tenerife est un paradis pour les amoureux de la nature, comme le décrit Jean-
Marie Pelt dans son Nouveau Tour du Monde d’un écologiste, "Tenerife représente une sorte de
planète en miniature, une magnifique leçon d’écologie, avec ses plantes extraordinaires
." A condition toutefois de quitter la zone touristique...et d’emprunter les chemins que les cars de touristes délaissent. Mais finalement, c’est tant mieux.


Crédit photos :
www.webtenerife.com

dimanche 11 janvier 2009, par Valérie Le Boudec
imprimer article  Autres articles de Valérie Le Boudec | Mots-clés |

Sur le thème : Unesco

Une nouvelle Réserve de biosphère transfrontalière pour La République Dominicaine le 11 août 2017:
Lors de la neuvième session du Conseil International de Coordination du Programme sur l’Homme et la biosphère en juin, l’UNESCO a annoncé la nomination de La Selle-Jaragua-Bahoruco-Enriquillo en tant (...)

Le merengue devient patrimoine immatériel de l’UNESCO le 26 décembre 2016:
La musique et la danse du Merengue font désormais partie du patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO et ont été reconnus comme faisant partie intégrante de l’identité nationale de la (...)

Le Massif des Vosges a son premier site Unesco le 1er août 2016:
Depuis le 17 juillet, le Massif des Vosges compte son premier site inscrit au patrimoine mondial de l’humanité par l’Unesco, en la chapelle Notre-Dame du Haut, de Le Corbusier, située à Ronchamp. (...)

Balade dans le sud du Périgord le 27 juillet 2015:
Célèbre pour ses forêts de chênes verts, ses sites préhistoriques et médiévaux, ses châteaux-forteresses, ses vallées de la Dordogne et de la Vézère, son vignoble et sa gastronomie, le sud du Périgord se (...)

La Tour de Belém a 500 ans le 23 juillet 2015:
La Tour de Belém (Torre de Belém), l’un des symboles de la capitale portugaise, a été construite au XVIe siècle par le Roi Manuel 1er afin de protéger la ville de Lisbonne, plus précisément l’embouchure (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 65

Réagir à cet article

forum

Pour commenter cet article, merci de vous enregistrer. Indiquez ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

youvox
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online
   

http://www.voyage.youvox.fr est motorisé par spip 3.0.17 [21515]. créations de sites internet Rizom