Rechercher
Add to Netvibes      
logo rss
logo youvox
devenez rédacteurs
A la une
A la une

Claude Monet enfin exposé à Giverny

Partagez cet article  ›› 
lundi 15 juin 2009, par laura
imprimer article 

En1883 le peintre Claude Monet s’installe dans un petit village de l’Eure en Normandie, à Giverny. Depuis 29 ans on pouvait visiter sa maison et son célèbre jardin à la Fondation Claude Monet, mais sans admirer ses œuvres. Voilà qui est réparé depuis le 1er mai avec l’exposition inaugurale du nouveau musée des impressionnismes.

Le gris et le bleu du ciel, le vert des prairies et des vergers, le blanc de la lumière des bords de Seine, les couleurs des fleurs : les paysages normands ont inspiré les impressionnistes, ces artistes qui voulaient traduire l’instantané de la sensation. Giverny (www.giverny.fr), dans l’Eure (www.eure-tourisme.fr), est devenu la patrie du Parisien Claude Monet, son inspiration, son obsession.
Il s’y installe en avril 1883 alors qu’il a 43 ans. Il y mourra en 1926. Entre temps il n’a eu de cesse que de transformer le potager originel de la maison qu’il a d’abord louée pendant 7 ans avant de l’acheter, en un jardin enclos de fleurs. Et d’inventer un motif pour le peindre après, d’inverser donc la démarche traditionnelle du peintre paysagiste.

La grande maison familiale

La Fondation Claude Monet (www.fondation-monet.com), avec la maison et le jardin, a ouvert ses portes le 1er juin 1980. Avec 500 000 entrées par an, c’est aujourd’hui le deuxième site touristique de Normandie le plus visité après le Mont Saint-Michel.
On entre avec bonheur dans cette grande bâtisse en crépi rose où vivaient Claude Monet, sa deuxième femme et leurs six enfants. L’homme aimait les couleurs comme en témoignent le vert des volets, le bleu de la cuisine (tout en carrelage bleu de Rouen) et du salon de lecture et le jaune de la salle à manger. L’artiste collectionnait aussi les estampes japonaises dès 1870 ; elles sont toujours accrochées aux murs.

Profusion de fleurs

Mais le bijou c’est le jardin qui offre d’avril à octobre une succession de floraisons et de senteurs. Un vrai petit coin de paradis, hors du temps. « En dehors de la peinture et du jardinage, je ne suis bon à rien » disait Claude Monet. Le moins que l’on puisse dire c’est qu’il avait la main verte !
Courant les expositions de plantes et les jardins botaniques, conseillé par le pépiniériste Georges Truffaut, échangeant avec ses amis Gustave Caillebotte et Octave Mirbeau, eux aussi artistes jardiniers, Monet façonne son jardin jour après jour en plantant bulbes, graines, arbres, en associant des espèces, en créant un jardin d’eau, puis un pont japonais. Il ne commencera à peindre son joyau qu’en 1899.

De l’impressionnisme à l’art moderne

Et d’ailleurs où peut-on admirer les œuvres du maître à Giverny ? Jusqu’à présent c’était la grande frustration d’un voyage à Giverny. Mais depuis le 1er mai, notre curiosité est enfin satisfaite avec l’exposition Le Jardin de Monet à Giverny : l’invention d’un paysage proposée par le Musée des impressionnismes, situé à quelques pas de la Fondation Claude Monet. Ce n’est pas un nouveau musée, mais la transformation du Musée d’Art Américain crée en 1992 en musée des impressionnismes dont la vocation est de mettre en lumière les origines et la diversité du mouvement artistique. Et de montrer que ces artistes en révolte contre l’académisme à la fin du XIXe siècle ont influencé la peinture moderne, et ont été les précurseurs de l’abstraction.

Un jardin, une œuvre, un homme

L’exposition inaugurale consacrée à Claude Monet jusqu’au 15 août montre très bien ce cheminement avec l’exposition d’une trentaine de toiles de Monet qui viennent du Musée d’Orsay, du Musée Marmottan Monet et de prêts européens (car le musée des impressionnismes n’a pas de collection propre).
La première section L’invention d’un paysage (1883-1904) revient sur les transformations du jardin et dévoile ses premières séries (Les Peupliers, les Meules, les Cathédrales). Ce ne sont pas des versions différentes d’un même thème mais l’étude des variations de l’éclairage selon les heures et les saisons. Le sujet est bien ces changements et non le paysage lui-même.
La deuxième section Monet peintre du XXe (1899-1926) marque le début des tableaux du jardin de Giverny qui va devenir le motif de prédilection de Monet. Nature foisonnante, lyrisme, compositions de moins en moins lisibles, variété des formats : l’impressionniste voulait rendre l’illusion d’un tout sans fin, là il mélange le ciel et l’eau, la lumière et les reflets et abolit les perspectives.
La dernière partie de l’exposition L’élaboration d’une image (1905-1926) offre enfin un regard très intéressant sur la manière dont Claude Monet s’est d’abord affiché en gentleman-farmer avant de poser en patriarche grâce à très de nombreuses photos.

La Normandie berceau historique

A noter que la présence de Claude Monet à Giverny a attiré dans ce petit village eurois un cercle d’Américains désireux de mettre en application des principes impressionnistes au cœur des paysages normands. Si vous avez le temps allez donc visiter aussi l’ancien hôtel Baudy, une épicerie buvette transformée en 1891 en hôtel où ont séjourné et travaillé ces Américains, Alfred Sisley ou Paul Cézanne.
Et si vous aimez l’impressionnisme, cochez d’ores et déjà dans vos agendas l’été 2010 avec l’organisation de juin à septembre d’un festival Normandie Impressionniste. La Haute et Basse Normandie (www.normandie-tourisme.fr). seront mobilisées autour du berceau historique de ce mouvement à travers une multitude de manifestations regroupant toutes les formes artistiques liées à l’impressionnisme ou qui en perpétuent l’esprit. Ce sera à Rouen, au Havre, à Honfleur, à Caen, à Dieppe, à Cherbourg, à Evreux. Et à Giverny, bien entendu.

Musée des impressionnismes

99 rue Claude Monet

27620 GIVERNY

Tel : 02-32-51-94-65

www.mdig.fr

Ouvert tous les jours de 10 à 18h jusqu’au 31 octobre (sauf les lundis non fériés à partir du 14 juillet)

Adultes : 5,50€ ; tarif réduit : 4€ ; gratuit pour les – de 12 ans et le 1er dimanche du mois

Visites guidées à 15h30 les 27 mai, 24 juin, 22 juillet, 23 septembre et 21 octobre

Fondation Claude Monet

84 rue Claude Monet

27620 GIVERNY

Tel : 02-32-51-28-21

www.fondation-monet.com

Ouvert tous les jours de 9h30 à 18h jusqu’au 1er novembre

Adultes : 6€ ; - de 12 ans : 3,50€ ; gratuit pour les – de 7 ans

Musée-restaurant Ancien hôtel Baudy

81 rue Claude Monet

27620 GIVERNY

Tel : 02-32-21-10-03

Crédit Photo : peintre dans le jardin, CDT EURE P. Forget.Nickolas Muray, Claude Monet dans son jardin à Giverny, 1926,
tirage original, 19 x 23.5 cm,
© collection du musée Clemenceau.
Claude Monet, Nymphéas, vers 1914,
Huile sur toile
135 x 145 cm,
coll particulière © Tous droits réservés. Claude Monet, Les Nymphéas, 1904,
huile sur toile, 87 x 93 cm, Ville du
Havre, musée Malraux
© Florian Kleinefenn.
Claude Monet, Le Bassin aux nymphéas : harmonie verte, 1899
Huile sur toile, 89 x 93.5 cm,
© Musée d’Orsay, Dist RMN
© Hervé Lewandowski

lundi 15 juin 2009, par laura
imprimer article  Autres articles de laura | Mots-clés |

Sur le thème : Escapade

Pyrénées Orientales : balade culture et nature sur la côte Vermeille le 17 mai 2018:
Hâte de sentir la chaleur du soleil tout en humant l’air iodé de la mer ? Rendez-vous dès les premiers jours du printemps le long des côtes françaises les plus méridionales, à la frontière avec (...)

Vosges du Sud : un grand ballon d’oxygène le 8 juillet 2017:
En cette période caniculaire, où nous recherchons l’ombre fraîche des arbres et où le moindre point d’eau nous attire, le parc naturel régional du Ballon des Vosges est une destination toute indiquée (...)

L’esprit de Noël brille à Laval ! le 14 décembre 2016:
A environ 1h30 de Paris, la capitale de la Mayenne a mis en place un programme de fêtes qui fait scintiller l’esprit de Noël, des illuminations sur la rivière à la découverte du pays des Lutins sans (...)

Des croisières insolites sur la Seine le 21 septembre 2016:
Envie d’une croisière en famille ou d’un apéritif entre amis ? Un événement spécial à fêter ? Besoin d’organiser une rencontre business insolite ? Et pourquoi ne pas tenter l’expérience d’une croisière sur (...)

Montréal à contretemps le 1er juin 2016:
Montréal se visite en toutes saisons. En été pour son animation et ses festivals. En automne, pour ses couleurs féeriques et son été indien. En hiver, pour sa blancheur immaculée et ses activités (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 160

Réagir à cet article

forum

Pour commenter cet article, merci de vous enregistrer. Indiquez ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

youvox
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online
   

http://www.voyage.youvox.fr est motorisé par spip 3.2.1 [23954]. créations de sites internet Rizom