Rechercher
Add to Netvibes      
logo rss
logo youvox
devenez rédacteurs
A la une
A la une

Vertiges à deux sur l’île de Santorin

Partagez cet article  ›› 
samedi 22 octobre 2011, par catherine lengelle
imprimer article 

Les amoureux, c’est bien connu, sont sensibles aux ambiances romantiques. Avec ses couchers de soleil à grand spectacle, ses immenses falaises surplombant la Méditerranée, ses petits ports nichés au fond de criques, ses ruines antiques perdues dans la montagne… la belle Santorin est le paradis des couples qui s’aiment. Bousculés par la foule des touristes pendant la pleine saison, ils ont l’île pour eux seuls de l’automne au printemps.


Hors saison, à Santorin, les amoureux peuvent enfin se retrouver entre eux. Pour attendre sur un banc ou sur une terrasse, nichés l’un contre l’autre, le coucher du soleil, le souffle coupé par le spectacle grandiose des rayons du couchant colorant les façades des maisons blanchies à la chaux qui déboulent en cascade depuis le sommet de la falaise.

Se promener main dans la main, à la tombée de la nuit, dans les ruelles de Oia, déjeuner les yeux dans les yeux, dans une taverne, avant de rejoindre une chambre immaculée nichée au creux de la roche. Prendre au matin un petit déjeuner copieux sur leur terrasse, caressés par les premiers rayons du soleil, le regard tourné vers l’horizon sans fin de la Méditerranée. Musarder sur le sentier de 12 kilomètres qui longe la falaise entre Oia (ou Ia) et la capitale Thira (ou Fira).


Bien sûr, les amoureux, hors saison, ne pourront pas faire le tour de l’île en bateau, ni escalader les pentes du volcan au centre de la baie ou rêver, au musée Santozeum de Thira,
au sort fatal de la fabuleuse civilisation d’Akrotiri, enfouie sous les cendres lors de l’effondrement du volcan il y a 3 500 ans.

Mais ils pourront louer une voiture pour visiter l’île : le port d’Amoudi Bay, juste en dessous de Oia (on peut aussi y descendre à pied), les vestiges de l’ancienne Thira, au bout d’une longue et étroite route sinueuse qu’il est plus facile, hors saison, de grimper à pied
, ou encore les longues plages de sable noir de la station balnéaire de Kamari, les petites rues de Pirgos, au sommet d’une colline, à l’intérieur de l’île, le village de Magalochori, pour sa vue imprenable sur le volcan…

Leur choix de restaurants sera aussi plus restreint en avançant vers l’hiver… En revanche, les amoureux pourront jouir pleinement de la compagnie des habitants de Santorin, dans les tavernes typiques restées ouvertes.

Dès le 1er mars, la machine touristique se remet progressivement en marche…

Pour se rendre à Santorin

De Paris à Athènes : vol Easyjet ou Aegean Airlines.

D’Athènes à Santorin (Thira) : vol Aegean Airlines ou ferry depuis le port du Pirée. Déconseillés : les ferries super rapides, dont les horaires sont soumis aux aléas des intempéries (préférer les ferries classiques).

Il est préférable, pour se déplacer dans l’île, surtout hors saison, de louer un véhicule (agences à Thira et au port d’arrivée des ferries, Athinios). Nombreuses routes en lacets.

Pour réserver un hébergement

Même si les possibilités sont restreintes hors saison, il est possible de trouver différentes catégories d’hébergement. Pour une réservation en toute confiance : l’agence Iles Cyclades Travel www.holidays-cyclades.com, agréée par le ministère du tourisme grec et l’Office national hellénique du tourisme (EOT). Elle est dirigée depuis 1991 par une Française amoureuse des Cyclades qui sélectionne et contrôle personnellement chaque année les établissements qu’elle propose, tous d’un excellent rapport qualité-prix. Corinne Harcourt met à la disposition des voyageurs sa parfaite connaissance des lieux et leur prodigue les meilleurs conseils pour organiser un voyage personnalisé. Son site Internet regorge d’informations et de photos. Très pratique : la possibilité d’y réserver les trajets en ferries.

Notre hébergement coup de cœur


Strogili traditional Houses

C’est avec un sourire éclatant que le charmant jeune couple propriétaire du Strogili accueille ses hôtes. Comme la plupart des habitations d’Oia, leur résidence, située à 300m du centre du village, s’étage en gradins sur quatre niveaux, à flanc de falaise. Chacun des 9 logements (5 studios, 2 appartements et 2 maisons troglodytes pour 5 personnes) ouvre sur une terrasse fleurie avec une splendide vue sur la mer et le soleil couchant (photo ci-dessus). Murs blanchis à la chaux, volets bleus, mobilier traditionnel de l’île… la décoration est d’une élégance dépouillée. Chaque habitation dispose d’une télévision, d’un coffre-fort individuel et d’un séchoir, ainsi que d’une kitchenette ou coin cuisine. Le Strogili a une piscine privée avec vue sur la mer.
Ménage fait quotidiennement. Parking fermé.

Les prix : de 85 à 225 euros en basse saison (petit-déjeuner compris, servi dans le logement, sur la terrasse).

Etablissement ouvert toute l’année (réservation auprès de Iles Cyclades Travel) www.holidays-cyclades.com

Notre restaurant coup de cœur à Oia

Kandouni

Jusqu’au 20 novembre environ et à partir du 1er mars : restaurant-bar tenu par un jeune chef grec qui a grandi au Québec. Dîners aux chandelles très « classes » servis dans un cadre romantique. Une nouvelle cuisine grecque qui aime flirter avec le sucré salé (porc aux pruneaux et abricots) sans oublier ses racines (herbes sauvages en salade). Kandouni.com

Photos réalisées par Jean-Jacques Tonolli et Catherine Lengellé

samedi 22 octobre 2011, par catherine lengelle
imprimer article  Autres articles de catherine lengelle | Mots-clés |

Sur le thème : Itinéraire

Un panache de vapeur dans la vallée du Doux le 21 avril 2017:
La saison 2017 du train touristique de l’Ardèche a débuté le mois dernier. Une occasion originale de découvrir, jusqu’en novembre, l’espace préservé des gorges du Doux en train à (...)

Des nouveautés en Franche-Comté le 17 octobre 2014:
Découvrir de manière interactive l’histoire et les itinéraires de la contrebande franco-suisse est désormais possible, Smartphone et guide initiatique en poche. Les chemins de la contrebande (...)

Sur les traces du sel en Franche-Comté le 6 avril 2014:
Longtemps seul moyen de conservation des aliments, le sel a fait pendant des siècles la prospérité de la Franche-Comté, à travers l’exploitation des eaux naturellement salées du sous-sol. Aujourd’hui (...)

La Route 66, si délicieusement vintage le 29 janvier 2014:
C’est probablement la route la plus mythique au monde. Pendant la Grande Dépression des années 1930, la Route 66 rejoignait Chicago à Los Angeles sur presque 4000km, en traversant huit États et trois (...)

A la découverte du nord de l’Irlande (3e partie : le Donegal, Killybegs et les falaises de Slieve League le 22 septembre 2013:
Suite du périple le long des côtes du nord de l’Irlande. Avec aujourd’hui la troisième et dernière partie consacrée à Donegal, à Killybegs et aux falaises de Slieve (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 50

Réagir à cet article

forum

Pour commenter cet article, merci de vous enregistrer. Indiquez ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

youvox
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online
   

http://www.voyage.youvox.fr est motorisé par spip 3.0.17 [21515]. créations de sites internet Rizom