Rechercher
Add to Netvibes      
logo rss
logo youvox
devenez rédacteurs
A la une
A la une

Retour aux origines du Puy-du-Fou : la Cinéscénie

Partagez cet article  ›› 
jeudi 16 août 2012, par catherine lengelle
imprimer article 

Le Puy du Fou, en Vendée, a reçu en 2012 le titre de « plus beau parc d’attractions du monde ». A la fois pour le Grand Parc et pour son grand spectacle nocturne, la Cinéscénie. Une incitation à redécouvrir ce son et lumière fondateur du monde enchanté du Puy-du-Fou. Mais aussi d’explorer la nouvelle grande attraction « Le Monde imaginaire de La Fontaine ». A l’aller comme au retour, on peut prolonger agréablement l’escapade à Angers, qui multiplie les animations estivales.

Le Puy du Fou a été nommé « plus beau parc d’attractions du monde » (Thea Classic Award 2012) par un jury américain constitué de 500 directeurs de parcs et de studios et de producteurs. Ce prix, attribué pour la première fois à un parc à thème français, récompense à la fois le Grand Parc et le son et lumière la Cinéscénie.

La Cinéscénie

Ce spectacle son et lumière créé en 1978 se déroule en dehors de l’enceinte du Grand Parc et sa gestion est indépendante de celui-ci. Aux manettes, trois mille bénévoles qui s’emploient à faire revivre chaque été, depuis 1978, l’histoire de la Vendée, du Moyen âge à la Seconde Guerre mondiale. Ce plongeon dans le temps s’effectue sur la base d’un scénario écrit et mis en scène par Philippe de Villiers, également à l’origine du Grand Parc.

Ce spectacle grandiose, sous forme de scènettes et de tableaux vivants interprétés par 500 comédiens amateurs de tous âges, est servi par une bande son d’une impressionnante qualité technique et des effets spéciaux du plus grand professionnalisme :

images projetées redessinant les façades de l’ancien château Renaissance au fil des siècles, effets de lumière formant les arches d’une cathédrale d’eau ou un dais jailli du fond de l’univers, somptueux bouquets d’artifice... Derrière ces prouesses techniques, uniquement des bénévoles là encore, mais qui, au fil du temps, ont acquis des savoir-faire professionnels.

De père en fils, de mère en fille, en près de trente-cinq ans, la Cinéscénie est devenue une tradition familiale. Dans les familles des environs du Puy-du-Fou, celle-ci se transmet dès le plus jeune âge. Du costumier (12 000 costumes) au cavalier (une soixantaine de chevaux interviennent dans le spectacle), du comédien (1 200 au total jouant par roulement) à l’agent de sécurité, chacun peut trouver sa place et son rôle, qu’il ou elle soit facteur, adjudant chef de gendarmerie, notaire…

Chaque été, chacun s’engage au minimum pour 15 jours de représentations sur une durée totale de 28. Mais rares sont ceux qui, lorsque ce n’est pas leur tour d’être sur le pont, parviennent à quitter les coulisses de « leur spectacle ». Ce qui les anime ? « L’amour du beau et de l’histoire vendéenne », explique Gérard, responsable d’un des quatre villages d’acteur. Mais aussi, ajoute-t-il : « l’amitié, la fête… c’est ça, le moteur… on est heureux… »
Un bonheur né de la fierté de réaliser une œuvre collective applaudie chaque soir par 14 000 spectateurs debout dans les gradins. Mais aussi, pour d’autres, la satisfaction de transmettre un témoignage sur leur territoire meurtri il y a deux cents ans. Récalcitrants envers les nouveaux dirigeants révolutionnaires qui, au nom des idéaux de justice, d’égalité et de fraternité, avaient renversé la monarchie absolue mais leur avaient entre autres imposé de nouveaux prêtres, les Vendéens furent matés dans un bain de sang. « En 1794, sous la Terreur, il y a eu 200 000 morts en Vendée, dans le Maine-et-Loire et en Loire Atlantique. Cela ne fait pas si longtemps et, dans les familles, le souvenir en est encore vivace », explique Henri, l’un des premiers à participer à l’aventure du Puy du Fou.

Nouveauté 2012, cette guerre fratricide est représentée à travers une scène de bataille où s’affrontent, à terribles coups de sabre et de canon, Républicains et Vendéens.

La Cinéscénie ne se réduit pas à cette période, si marquante fut-elle pour la région. Le son et lumière évoque aussi le Moyen Âge, à travers des tournois de chevalerie mais aussi la vie des paysans aux champs, la Renaissance, avec une visite en grande pompe de François Ier à la chatelaine du Puy-du-Fou, le début du XXe siècle, la guerre de 14-18 avec son lot de morts tombés à Verdun et autres tranchées de sinistre mémoire, les années folles, l’entre-deux guerres, la Seconde Guerre mondiale et son cortège de réfugiés… Des batailles mais aussi des fêtes de villages, qui traversent les siècles comme un fil de vie, telle une superbe danse de la brioche.

Le son et lumière de la Cinéscénie se déroule tous les vendredis et les samedis soirs de début juin jusqu’au 15 septembre, aux alentours de 22 heures. Vêtements chauds et capes de pluie à prévoir car le spectacle est joué par tous les temps). Durée : 1h40. Billets couplés avec le Grand Parc.

Nouveautés du Grand Parc : Le Monde imaginaire de La Fontaine

Pas une année ne s’écoule sans que le Grand Parc du Puy du Fou ne propose de nouvelles attractions à ses visiteurs toujours plus nombreux (1,5 million en 2011). En 2012, c’est Le Monde imaginaire de La Fontaine qui enrichit la gamme des spectacles.

Un univers magique où les arbres parlent, les statuent chantent, les grenouilles gonflent jusqu’à éclater… Le public déambule de fable en fable, à travers un agréable parcours végétal dont les vertus aromatiques ou thérapeutiques sont présentées sur des panneaux explicatifs.
Le Corbeau et le Renard ouvre bien sûr la danse. On prend place sur un banc et on attend bien sagement que le spectacle commence. La fable est racontée, comme toutes celles qui sont présentées ici, de façon très vivante par le comédien Gérard Depardieu. La morale tombe, avec le camembert dans la gueule du renard, et on reprend la route jusqu’à La Poule aux œufs d’or, etc. Nos représentations préférées ? Le Chêne et le Roseau (photo) et La Grenouille qui veut se faire aussi grosse que le bœuf.

En quittant le monde merveilleux de La Fontaine, impossible de résister à la tentation de pénétrer dans Le Labyrinthe des animaux qui le jouxte, également une nouvelle attraction. Surprises à la clé ! A proximité de celle-ci, une aire de jeux pour les enfants et des bancs pour accuellir les parents.

Le Puy-du-Fou en pratique

- Pour s’y rendre depuis Paris : en TGV jusqu’à Angers (moins de deux heures) puis une navette, matin, midi et soir (une heure de trajet).

- Pour se loger sur place : la Cité nocture du Puy du Fou propose deux hôtels à thèmes (univers romain ou gaulois).

Notre préféré : Les Îles de Clovis. Des petites maisons jumelées au toit de chaume, insérées dans la verdure et entourées de bassins où nagent des carpes. Sur place, le restaurant le Banquet de Mérovée avec une formule unique : buffet d’entrées, de plats chauds et de desserts.

Tarif : 1 jour et 1 nuit avec entrée au Grand Parc et à la Cinéscénie, à partir de 115 euros par adulte et 44 euros par enfant (base 4 adultes par chambre, petit dejeuner compris). Billet seul 1 jour (Grand Parc et Cinéscénie) : 44 euros (adulte) et 27 euros (enfant).

Renseignements sur www.puydufou.com


Prolonger l’escapade à Angers

Depuis Paris, que l’on vienne par la route ou par le train, Angers est une étape incontournable sur le chemin du Puy-du-Fou. C’est une opportunité de découvrir la capitale angevine, synonyme de douceur de vivre.
L’été, cette ville riche en monuments et autres sites culturels multiplie les animations. Une manière agréable de prolonger l’escapade avant de reprendre le train ou la voiture pour Paris.

Jusqu’au 18 août : une insolite promenade nocturne au Jardin des Plantes, pour découvrir ce qui se cache derrière ses hautes grilles et ses grands murs, sous ses grands arbres centenaires... Visite guidée, à 22h. Durée 1h30. Animation guidée par une conférencière. Idéal pour passer la soirée en revenant du Puy-du-Fou par la navette de 19 heures. Infos sur www.angersloiretourisme.com


Jusqu’au 25 août : les « Nuits magiques », une découverte guidée en musique et en lumière de l’ensemble médiéval Saint-Jean. Infos sur www.angersloiretourisme.com

Jusqu’au 30 août : une visite d’Angers depuis la Maine, qui la traverse, à bord d’une gabare traditionnelle en bois, en main un verre de crémant de Loire offert par l’office de tourisme, aux sons d’un orchestre de musiciens. Les jeudis à 19h30. Durée : 1h30. Le lendemain matin, on prend tranquillement la navette du matin pour le Puy-du-Fou sans avoir à se lever aux aurores. Infos sur www.angersloiretourisme.com

Du 7 au 9 septembre : le festival « Les Accroche-cœurs », avec un programme de spectacles gratuits de théâtre, musique, cinéma, cirques, danse, arts plastiques... En soirée : Envolées chromatiques, Ça s’arrose, Barricade. Infos sur www.angers.fr

Pour se loger à Angers : le Best Western Hôtel d’Anjou. Un 3 étoiles de 53 chambres avec un grand cachet. Le hall d’entrée, la salle à manger... datent de sa construction, au milieu du XIXe siècle. Les chambres confortables ont chacune leur style, des arts déco au design. Personnel à la fois stylé et souriant. Petit déjeuner buffet pantagruélique. Mini bar, télé à écran plat, climatisation, insonorisation parfaite, y compris dans les chambres donnant sur boulevard.

Nos coups de cœur : la 127, en catégorie Elégance (lit de 160), et la 120, une grande chambre en angle, en catégorie Prestige.

Tarifs : selon périodes, promotions jusqu’à -40%. Exemple : 135 euros pour 2 avec PDJ pour la chambre 127 ou 155 euros pour 2 avec PDJ pour la 120. Infos sur www.hoteldanjou.fr

jeudi 16 août 2012, par catherine lengelle
imprimer article  Autres articles de catherine lengelle | Mots-clés |

Sur le thème : Parc d’attractions

Le Puy du Fo​u récompensé par la ​certification Green ​Globe​ le 18 septembre 2012:
Le Puy du Fou, 4ème parc à thèmes en France avec plus d’1,5 million de visiteurs, voit sa démarche en faveur du développement durable récompensée par la certification internationale Green Globe. Une (...)

De nouvelles attractions à Universal Studios Orlando le 1er septembre 2012:
Universal Orlando Resort propose cette année un grand nombre de nouveautés, notamment un spectacle Blue Man Group entièrement revisité, des animations et des effets spéciaux inédits dans le cadre de (...)

Un 5ème hôtel 4* Supérieur à Europa-Park le 16 juillet 2012:
Après l’ouverture d’un 11e grand huit en bois, « WODAN Timburcoaster » pour le démarrage de la saison le 31 mars, Europa-Park a dévoilé le 12 juillet son 5e hôtel 4* Supérieur, le « Bell Rock ». (...)

Les hébergements atypiques du parc animalier Le Cerza le 4 juin 2012:
Vous êtes à la recherche d’un concept d’hébergements dans la nature au milieu des animaux ? Alors prenez la direction du Calvados, au Parc Zoologique de Lisieux. Non seulement cet endroit, unique en (...)

Les nouveaux spectacles Marineland le 19 mai 2012:
Le plus grand parc marin d’Europe, à Antibes, vous réserve de nouveaux de nouveaux spectacles de jour comme de nuit, hauts en couleurs et forts en émotion à découvrir à partir d’aujourd’hui : Un (...)

0 | 5 | 10 | 15 | 20 | 25 | 30 | 35 | 40 | ... | 105

Réagir à cet article

forum

Pour commenter cet article, merci de vous enregistrer. Indiquez ci-dessous l'identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n'êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

[Connexion] [s'inscrire] [mot de passe oublié ?]

youvox
Add to Netvibes Subscribe in NewsGator Online
   

http://www.voyage.youvox.fr est motorisé par spip 3.2.1 [23954]. créations de sites internet Rizom